OGC Nice - PSG : le Gym prend l'eau

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.C. avec Denise Delahaye

4 buts encaissés, deux joueurs expulsés, tout cela sous une pluie battante. Quand ça va mal, ça va mal. Les niçois ont perdu 4 à 1 à domicile hier soir contre le PSG. 

 

Perdre contre le PSG n'a en soi rien de grave. C'est le quotidien de bien des équipes de Ligue 1. Mais la défaite de Nice, hier soir, survenue dans un contexte houleux, fait partie de celles qui sont difficiles à avaler. Retour sur une rencontre mouvementée.

Triple parade de Benites

Face à l'ogre parisien qui dès la 3ème minute menacent déjà leur cage, les Niçois d'abord résistent, grâce à une triple parade de Walter Benitez. 
 

Le doublé d'Angel Di Maria

Mais à la 15ème minute Angel Di maria, transperce la défense niçoise.  Il recommencera 6 minutes plus tard et réalise ainsi son premier doublé de la saison. Ensuite, le Gym retrouve des couleurs avec un but signé Ignatus Ganago.
 

Carton rouge pour Wylan Cyprien


Les aiglons peuvent se remettre à espérer avant ce terrible geste de l'arbitre : un second carton jaune à l'encontre de Wylan Cyprien. Carton jaune qui se transforme donc en rouge et qui provoque l'incompréhension des Aiglons. 

Je reçois une charge de la droite qui n'ets pas siffle puisqu'il laisse l'avantage. Dans la frustration, dans l'enchainement du match, je lui demande avec un geste un peu... s'il n'y a pas faute. Lui vient vers moi et me met un carton jaune, puis un carton rouge en m'expliquant que mon geste était trop véhémant. Je suis allé le voir et je lui ai dit : je ne vous ai pas manqué de respect, je vous ai juste posé une question.

 explique à l'issue de la rencontre Wylan Cyprien. 


Dans le même temps , Christophe Herelle prend lui aussi  un carton rouge pour un geste non autorisé sur le parisien Parades. Face au PSG c'est la chronique d'une défaite annoncée. 


 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité