Paca : "Missing Type", les lettres "oubliées" pour l'appel au don du sang

Omettre les lettres A, B, et O des groupes sanguins dans ses textes, tweets, posts, c'est une manière originale d'attirer l'attention sur les dons du sang, en insuffisance dans cette période de l'année. C'est aussi le nom de l'opération Missing Type lancée par l'Etablissement français du sang.

Pour les vœux de cette nouvelle année, faites disparaitre les A, B,O pour sensibiliser à l’importance du don de sang !

Par ces mots, l'Etablissement français du sang (EFS) lance la quatrième édition de son opération "Missing Type".

Les lettres A, B et O sont celles des groupes sanguins.

Les marques, les personnalités, et les institutions sont invitées à masquer ces trois lettres de leurs logos, de leurs voeux, de leurs profils sur les réseaux sociaux ou encore de leurs posts.

"L'objectif est susciter la curiosité du public, pour nous permettre de regagner de la visibilité après la période de fêtes de fin d'année, qui affaiblit traditionnellement nos réserves de produits sanguins", dit-on à l'ESF.

"Partagez votre pouvoir..."

L'initiative est solidaire et appelle tout un chacun à en faire de même.

Ainsi la phrase "Partagez votre pouvoir, parlez du don de sang" sera plus percutante écrite ainsi :

P_rt_gez v_tre p_uv_ir, p_rlez du d_n de s_ng

L'opération Missing Type se déroulera du 4 au 16 janvier.

Le don de sang pourrait être la première bonne résolution de la nouvelle année. En tous cas, l'EFS souhaite conduire les citoyens à inclure le don de sang dans leurs habitudes de vie.

En 2020, durant la crise sanitaire, les Français se sont montrés solidaires.

Moins 10% de dons en 2020

"Il y a eu un grand élan de générosité et de motivation pendant le confinement", raconte Arnaldo Iannaccone, reponsable adjoint des prélèvements EFS Paca Corse. "Mais dans un même temps, nous avons dû annuler nos traditionnelles collectes en entreprises et dans les établissement d'enseignements comme les lycées et les facultés. Au final, notre région a perdu 10% de dons cette année".

En une seule semaine durant ces fêtes, au niveau national, l'EFS a perdu 10000 dons.

La précédente édition de Missing Type avait mobilisé plus de 500 ambassadeurs, parmi les personnalités, les marques, les établissements de santé, les administrations publiques et les médias.

"Au total, plus d’un million de personnes ont  participé à cette grande aventure solidaire sur les réseaux sociaux. Nous espérons faire encore mieux en 2021", communique l'EFS.

Si les campagnes de Missing Type se déroulent en fin d'année, c'est parce que les dons sont traditionnellement moins nombreux en cette période.

"D'abord, il y a les congés pour les donneurs mais aussi pour notre personnel", poursuit Arnaldo Iannaccone. "De ce fait la collecte est réduite. Et, même si cela n'a pas été le cas cette année, il y a le problème des épidémies de grippe et de gastro-entérite".

1000 dons par jour nécéssaires en Pacac

La nouvelle épidémie de Covid 19 n'implique pas de grands besoins en produits sanguins. "En revanche, nous avons eu des pics de demandes, en raison du rattrapage des opérations déprogrammées, particulièrement dans le domaine des cancers".

L'opération Missing Type rend la campagne de collecte plus ludique. Notre région Paca est déficitaire en dons. 1000 dons par jour sont nécessaires, seuls 700 sont collectés. L'EFS Paca Corse complète son stock en s'approvisionnant auprès d'autres régions.

"Cela ne veut pas dire que notre population régionale est moins généreuse", estime le responsable adjoint des prélèvements. "Elle est seulement beaucoup plus urbanisée, et possède de grans établissements hospitaliers où viennent se faire soigner des malades d'autres régions".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie santé société