Parc National des Calanques : des aménagements sur la route des Goudes avant l'été

Depuis le 10 mai, la métropole d'Aix-Marseille réaménage l'axe qui traverse la Pointe-rouge. Déplacement du rond point de Callelongue, remise en état du parking de Callelongue et augmentation de la fréquence des navettes, pour fluidifier la circulation sur cet axe emblématique.

Depuis le 19 mars, une barrière a été mise en place pour restreindre l'accès aux véhicules motorisés et fermer l'accès au Cap Croisette. 
Depuis le 19 mars, une barrière a été mise en place pour restreindre l'accès aux véhicules motorisés et fermer l'accès au Cap Croisette.  © Parc National des Calanques

Avis aux tristes habitués des bouchons sur la route des Goudes. Cette année, la donne pourrait changer. La métropole d'Aix-Marseille entreprend des travaux pour améliorer la desserte sur l'axe du quartier de la Pointe-rouge.

Parmi les aménagement prévus, le déplacement du rond point de Callelongue. Il doit être re-situé au niveau du Belvédère (soit 250 mètres en amont du rond point actuel). Les travaux, qui ont débuté depuis lundi 10 mai doivent permettre de créer un aire de retournement pour les véhicules.

Le parking Napoléon sera également être remis en état afin d'optimiser l'espace pour offir plus de places de parking. Plus d'espace mais au final moins de voiture. L'objectif étant de réduire la stationnement anarchique le long de la route.

Autre nouveauté, la mise en place de panneaux de signalisation pour informer les automobilistes en cas de forte affluence. Ils seront situés au niveau du David et de la Pointe-rouge et seront à message variable.

Un effort sera également opéré sur les transports en commun. La ligne de bus 20 (Madrague de Montredon - Callelongue) doit voir sa fréquence quasiment doublé, avec un passage toute les 15 minutes, à partir du 31 mai. Elle doit transporter à terme près de 100 personnes par heure.

Les liaisons par batobus seront également de la partie. Dès le 29 mai, la navette Pointe-rouge - Les Goudes reprendra la mer jusqu'au 29 août, transportant une centaine de passagers par traversée.

Jean Semenia est résident à l'année de Callelongue. Il subit ces difficultés de circuler au quotidien. "Bah nous c’est bien simple le week-end on ne bouge pas. On peut pas partir, on ne peut pas revenir alors le samedi dimanche on reste à la maison." Pour lui, ces aménagements visant à fluidifier la circulation sont une très bonne nouvelle. "C’est un gros plus, cette aire de détournement va faire que les gens se gareront en haut et n'auront pas à descendre jusqu’en bas du village."

De son côté, le président du  Parc National des Calanques, Didier Reault, avoue être satisfait.

Pour la direction du parc, ces aménagements rejoindront leur lutte contre le parking sauvage. Notamment après la surfréquentation des calanques lors de l'été 2020 et la campagne de démarketing des calanques à Marseille mis en place.

Depuis le 19 mars le Parc National des Calanques a d'ailleurs décidé de fermer l'accès au Cap Croisette. Une barrière a été mise en place pour restreindre l'accès aux véhicules motorisés et éviter aux automobilistes de s'y garer en détériorant les espaces naturels.

La gérante du restaurant La Baie des Singes au Port Croisette ne comprend pas cette décision. "Le parc national fait les choses à l’envers, il prévoit des navettes supplémentaires mais la barrière est mal positionnée, on ne peut pas faire demi-tour."

Elle craint un engorgement des voies de circulation sur la fin de l'axe et une baisse de son chiffre d'affaire. "Si mes clients doivent se garer au parking Napoléon puis faire 400 mètres à pied pour pouvoir venir, je vais avoir une perte de chiffre d’affaire énorme."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
infos pratiques société