VIDÉO. Paris 2024 : Mado Pinto, championne de France de dressage, rêve des Jeux olympiques

Plus sur le thème :
durée de la vidéo : 00h01mn47s
Mado Pinto ©France télévisions

Chez les Pinto, l'équitation est une histoire de famille. À 21 ans, Mado marche sur les traces de ses parents, tous deux cavaliers de haut niveau à Cabriès.

 Déjà quadruple championne de France en dressage à 21 ans, Mado Pinto est l'étoile montante de sa discipline, le dressage. Entre deux exercices au pôle équestre tenu par ses parents, Carlos et Isabelle, la jeune cavalière met des mots sur sa passion : "C'est difficile à expliquer pour quelqu'un qui ne connaît pas du tout le dressage mais moi j'aime bien l'associer au patinage artistique (...) on a un jury qui va juger notre performance et on a tout un tas d'exercices à faire et à enchaîner."

"À la fin on ne forme qu'un"

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MADO PINTO (@mado_pinto)

Selon elle, le dressage nécessite de tisser une relation particulière avec son cheval : "Il faut beaucoup de temps avant de créer un vrai couple (...) On n'est plus deux en fait, à la fin on ne forme qu'un", explique-t-elle. Son prochain objectif ? Se qualifier pour les épreuves olympiques de dressage, qui auront lieu du 30 juillet au 1er août 2024 au château de Versailles.

Avec Paris qui approche, en France, dans mon pays forcément, il y a ce petit plus (...) Je ferai mon maximum pour essayer d'y être !

Mado Pinto, 21 ans

à France 3 Provence-Alpes

Pour réaliser son rêve olympique, elle s'entraîne sans relâche sous le regard attentif de son père Carlos, cavalier expérimenté. "Avec moi, elle a 40 ans d'avance", lâche-t-il dans un grand éclat de rire, avant de l'encourager : "Maintenant c'est beaucoup mieux, Mado !"

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité