• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Pics de pollution à Marseille : Mélenchon et Ghali demandent l'interdiction de l'accostage des bateaux de croisières

Les navires de croisière sont régulièrement à quai à Marseille / © BORIS HORVAT / AFP
Les navires de croisière sont régulièrement à quai à Marseille / © BORIS HORVAT / AFP

La procédure d'alerte à la pollution à l'ozone a été déclenchée mardi 25 juin dans les Bouches-du-Rhône. La sénatrice PS Samia Ghali et le député LFI de Marseille, Jean-Luc Mélenchon demandent au préfet d'interdire l'accostage des bateaux de croisière à Marseille.

Par Marc Civallero

Ce mardi la procédure d'alerte à la pollution à l'ozone a été déclenchée dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, en raison d'un épisode persistant favorisé par la canicule.

De son côté, la préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé une baisse des vitesses maximales sur les routes de 20 km/h sans descendre en dessous de 70 km/h, le branchement
électrique à quai des navires si possible, ou des mesures de restriction d'émissions chez les industriels.

Dans un communiqué la députée PS Samia Ghali réagit aux mesures prises par la préfecture et déclare :

 Une mesure de bon sens quant à elle n’a pas été envisagée par vos services pour lutter contre la pollution atmosphérique de ces prochains jours, celle d’interdire l’accostage des bateaux de croisières et des ferries polluants chargés en fuel lourd dans le port de Marseille.

De son côté le député LFI de Marseille jean-Luc Mélenchon à lui aussi dénoncé dans un communiqué "la pollution non régulée des paquebots de croisière", dont le trafic est en forte croissance à Marseille. Il demande l'interdiction de l'accostage de ces "paquebots de tourisme" pendant les périodes d'alerte.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de G.Legay au rapport de Médiapart

Les + Lus