• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Pollution et canicule : les mesures prises à Marseille pour éviter de prendre sa voiture

L'alerte de niveau 1 pour pollution à l'ozone est maintenue mercredi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse / © VALLAURI Nicolas Maxppp
L'alerte de niveau 1 pour pollution à l'ozone est maintenue mercredi dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse / © VALLAURI Nicolas Maxppp

Sur fond de températures caniculaires, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont en alerte niveau 1 pour la pollution à l'ozone. Si des mesures sont prises pour limiter l'utilisation des voitures, la circulation différenciée pourrait aussi être activée, via un système de vignettes.

Par Ludovic Moreau

Il fait chaud, de plus en plus chaud, les températures vont grimper dans les jours à venir, jusqu'à 39°C dans certains secteurs des Bouches-du-Rhône, jusqu'à 41°C, du côté de Carpentras, dans le Vaucluse. Conséquence de cette vague de chaleur, la qualité de l'air se dégrade, par la formation d'ozone à partir des polluants émis des activités humaines.

"Les polluants atmosphériques liés aux rejets industriels et ceux en lien avec les transports vont réagir entre eux sous l'effet des conditions météorologiques caniculaires attendues cette semaine et occasionner un épisode de pollution à l'ozone de longue durée", explique AtmoSud, association chargée de la surveillance de la qualité de l'air.

Baisse des vitesses de 20 km/h

Depuis mardi matin, les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse sont en alerte niveau 1 pour pollution à l'ozone. La qualité de l'air est très dégradée, le taux de concentration en ozone dépasse les 180µg/m3 d'air.

Cette alerte de niveau 1 est maintenue pour la journée de mercredi dans les deux départements. Pour les autres départements de la région Paca, le niveau "Information à la population" devrait être aussi déclenché.

Pour limiter la pollution, les préfectures des deux départements ont ordonné une baisse des vitesses maximales sur les routes de 20 km/h sans descendre en dessous de 70 km/h.

Les mesures pour éviter de prendre sa voiture

Si la première mesure consiste à baisser la vitesse maximale de 20 km/h sur les routes, l'objectif est avant tout de limiter l'utilisation de la voiture, pendant la période de pollution. Les pouvoirs publics demandent de reporter, si possible, les déplacements et de privilégier les téléconférences ou visioconférences dans le cadre du travail.

Si le déplacement ne peut pas être reporté, les autorités proposent d'utiliser les transports en commun ou le covoiturage (3 personnes au moins dans le véhicule, ayant une même destination).

La métropole Aix-Marseille-Provence offre pour toute la semaine, la gratuité de l'abonnement courte durée pour le service de vélo en libre-service à Marseille.

A Marseille toujours, pour inciter les automobilistes à laisser leur voiture, le stationnement sur voirie dans les zones payantes est gratuit pour les résidents. En revanche, le tarif est doublé pour les non-résidents.

Les mesures pour jeudi, si la situation est maintenue

Jeudi, si le comité d'Exp'Air le décide, la préfecture des Bouches-du-Rhône pourrait passer au niveau d'alerte 2. Aux mesures déjà en vigueur, s'ajouteront :
  • l'extension de validité à la journée du ticket horaire sur le réseau RTM et l'augmentation de la fréquence des métros et des tramways aux heures de pointe;
  • l'extension de validité à la journée du ticket horaire sur le réseau Aix-en-Bus et la gratuité des parkings relais;
  • la mise en place de la circulation différenciée à Marseille.

La circulation différenciée à Marseille

Si la situation ne s'améliore pas d'ici trois jours, la préfecture des Bouches-du-Rhône pourrait mettre en place la circulation différenciée à Marseille. Cette décision sera prise par le comité d'Exp'Air, en fonction de l'évolution des prévisions météorologiques, de la dispersion des polluants et de l'impact sanitaire. Ce dispositif est prévu à Marseille depuis le 7 juin, mais n'a jamais été appliqué.

Si la circulation différenciée est déclenchée à Marseille, le dispositif sera mis en place de 6 h à 20 h, à l'intérieur du périmètre défini en rose sur le schéma ci-dessous. La zone concernée s'étend au nord, de la bifurcation A557-Boulevard de Plombière, jusqu'au sud, rond-point de David.
Périmètre de la zone de circulation différenciée / © Préfecture des Bouches-du-Rhône
Périmètre de la zone de circulation différenciée / © Préfecture des Bouches-du-Rhône

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus