Les provençales Clara Luciani et Suzane sacrées aux Victoires de la musique 2020

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet avec AFP
Suzane
Suzane © Alain Jocard/AFP

Belles récompenses pour la Provence aux 35e Victoires de la musique : l'Avignonnaise Suzane a remporté le prix de la "révélation scène"et la Martégale Clara Luciani a été sacrée "artiste féminine de l'année".

Belle consécration vendredi soir à La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, pour deux jeunes femmes provençales, Clara Luciani et Suzane. 

Clara Luciani était sur les rangs pour le titre "d'artiste féminine de l'année", aux côtés de deux monstres sacrées de la musique : Angèle et Catherine Ringer, la voix des Rita Mitsuko. La chanson n'était donc pas gagnée pour Clara, face à une artiste comme Angèle, à la fois star des ventes et grande figure du féminisme.

Mais les 900 votants des Victoires de la musique l'ont choisie, la sacrant meilleure "artiste féminine", avec son premier album au nom prédestiné "Sainte-Victoire".

Sa chanson "La Grenade", son hit féministe, qu'elle a choisie pour la soirée 2020 des Victoires de la musique, était sortie il y a près d'un an. 

"Qu'est-ce que tu regardes?/T'as jamais vu une femme qui se bat/Suis-moi/Dans la ville blafarde/

Et je te montrerai/Comme je mords, comme j'aboie.

Des paroles fortes, sur une trame électro, façon années 1980 revisitées, qui ont fait mouche.

"Je suis désemparée", a commenté la chanteuse, très émue au moment de recevoir sa distinction. "J'ai un public merveilleux... Je vais encore chialer", a-t-elle rajouté. 

"La grenade"  a trouvé un bel écho dans le contexte #MeToo, mais s'est aussi inscrit dans le courant des nouvelles porte-voix du féminisme (ce qu'elles ne cherchent pas à être d'ailleurs) comme Angèle avec "Balance ton quoi" ou Suzane avec "SLT".

La chronologie de ce succès étonne encore aujourd'hui cette fille d'une aide-soignante et d'un employé de banque.

"Ça a mis un temps fou! "La Grenade" a commencé à être vraiment diffusée à la radio en janvier 2019", souffle encore la chanteuse. Mais
tout est ensuite allé très vite pour celle qui s'est longtemps cherchée, en assurant des voix pour le groupe La Femme ou pour le chanteur Raphaël.

 

La 2ème fois pour Clara

Pour la jeune Martégale de 27 ans, il s'agit déjà de la deuxième récompense des Victoires de la musique. L'an dernier, elle avait reçu le titre de "révélation scène". 

Clara Luciani garde un souvenir fort des journées qui avaient précédé la cérémonie. "C'est l'exercice de chanterdans cette grande soirée qui me traumatisait. Je faisais des rêves où je manquais une marche, je tombais devant tout le monde". 

En plus, j'ai une maladie qui s'appelle le tremblement essentiel

confiait-elle encore dans Le Parisien. "C'est neurologique, héréditaire, ma mère a ça aussi. Je tremble donc toujours un peu et c'est accentué par le stress, la fatigue... Et les Victoires, c'était la première télé où je n'ai pas trop tremblé, où on ne voyait pas à quel point j'étais effrayée".

Chez les Luciani, la musique est histoire de famille. La soeur aînée de Clara, Léa (Ehia sous son nom de scène), est aussi chanteuse. C'est elle qui avait assuré la première partie de Clara à l'Olympia en avril dernier. 

Sur "Sainte-Victoire" on peut ainsi entendre "Ma soeur" que Clara dédie à Léa:
"Personne ne croit en toi comme j'y crois/Personne, personne/Je serai là même s'il ne devait rester/Personne, personne".

L'énergique Suzane consacrée

Pour le titre de "Révélation scène", c'est de nouveau une Provençale qui a été récompensée cette année.... L'Avignonaise Suzane, chanteuse énergique, qui ne cesse de gagner en notoriété. 

Face à elle,  Suzane avait Jeanne Added et Aloïse Sauvage. Toutes trois ont livré une prestation scénique percutante.

Suzane a interprété "SLT", son titre anti-harcèlement, avec un "high kick", coup de pied haut impressionnant.  Digne de Bruce Lee, qui a inspiré en partie la combinaison de la chanteuse avec le film "La Fureur du dragon".

Jeanne Added a elle chanté "Mutate", sur un carré inspiré d'un ring de boxe, sport qu'elle pratique.

Et Aloïse Sauvage, ancienne circassienne, s'est inclnée "A l'horizontale", comme le titre de son morceau, seulement retenue par un filin accroché à son micro.

Les votants ont choisi Suzane. 
Pour la jeune Avignonaise, cette récompense aux Victoires de la musique est une consécration. Sur scène, la jeune femme énergique a remercié ainsi ses parents :

Merci papa merci maman, merci de m’avoir supportée, c’était pas toujours évident.
 

 

Trop de changements cette année ? 

Petite nouveauté cette année, les catégories récompensées sont passées de 13 à 8 (9 avec un prix d'honneur). Pour une meilleure lisibilité, selon les organisateurs, les étiquettes des genres – rock, électro, musiques du monde, musiques urbaines et rap – ont disparu et la catégorie "album de chansons" est devenue "album" tout court. 

Mais cette réforme fait grincer des dents. "C'est dommage, c'est un monde qui se referme au lieu de s'ouvrir, c'est un peu désolant", a déploré notamment  Martin Meissonnier, DJ, producteur historique des musiques du monde.

"Il faut peut-être élargir encore le nombre de votants" pour que le panel des artistes nommés soit "plus représentatif de la diversité et de la parité de notre société", a indiqué Franck Riester, ministre de la Culture vendredi soir sur France Info, avant d'assister à la cérémonie.

Le collège des votants était pourtant passé de 600 à 900 personnes cette année, entre professionnels ou non de la musique.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.