Saint-Dalmas-de-Tende : les cours au rythme du train italien 

Il est encore impossible d’emprunter la route pour accéder au collège de Saint-Dalmas-de-Tende. Les élèves grimpent tous les matins dans le train italien pour se rendre en cours. Le déroulement des journées a été entièrement réorganisé en fonction des horaires de passages des wagons.

10h30 - 19H, voici les horaires de cours depuis le 2 novembre au collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas-de-Tende.
10h30 - 19H, voici les horaires de cours depuis le 2 novembre au collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas-de-Tende. © FTV

La tempête a détruit le principal axe routier de la Roya qui permet de relier les 5km entre Tende et le collège de la vallée. En attendant le retour de la navette scolaire, depuis le 2 novembre, les cours ont pu reprendre à rythme tout à fait différent pour les élèves, les familles et les équipes enseignantes. 

Le principal du collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas-de-Tende, Jean-Marc Mion se félicite de l’implication des personnels de l’ensemble des services qui a permis d’assurer “dans de très bonnes conditions, le service public d'éducation malgré le contexte”. 

Le fonctionnement du collège a été entièrement réorganisé, les emplois du temps décalés. Début des cours désormais à 10h30 pour une fin à 19h; 2 heures de cours le matin, 4h l’après-midi. Et entre 17h30 et 19h, horaire du passage du train le soir, un temps étude mis en place dans le cadre du dispositif devoirs faits

J'aimerais revenir comme avant parce que ça me fait bizarre de commencer à 10h et de rentrer, il fait nuit. Ça me perturbe un peu.

explique une élève du collège.

Exemple avec Jessica. À 8h30, ce n’est plus devant le portail du collège que la jeune-fille se rend mais chez sa grand-mère. L'heure est à un petit-déjeuner partagé. 

Ça fait bizarre parce qu'avant, je ne la voyais pas autant. C'est bien et je mange bien.

Jessica, élève du collège

9h45, direction la gare de Tende. Musique, chorégraphies sur le réseau social TikTok. Au total, 30 minutes de trajet à 25km/h. Le train italien, c'est le seul moyen pour ces collégiens d'aller en cours depuis que la tempête Alex a détruit les routes de la vallée.  

Dans l'autre sens, c'est encore plus compliqué. Pour monter, l’une des professeurs d'histoire-géographie doit prendre le TER depuis Nice de 5h45. Quant aux élèves, ils ne quitteront l'établissement qu'à 19h avec le 2e train italien. 

"Roya en vie”, le clip vidéo des élèves 

Une volonté de reconstruction exprimée par les élèves dans un clip vidéo qui a pour titre “Roya en vie”. À la réouverture du collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas de Tende, le 2 novembre, un projet est proposé aux jeunes : “ mettre des mots sur ce qu'ils ont vécu avec la tempête Alex, mais aussi et surtout de redonner espoir, d'envisager la suite et de devenir acteurs”. 

Retour de la navette scolaire  

Le retour de la navette est à priori prévu pour la semaine prochaine.  

C’est une avancée. Nous allons pouvoir reprendre des emplois du temps un peu plus classiques, avec 3 à 4 heures de cours le matin, 2à 3 heures l'après-midi. D'un point de vue pédagogique, de bien meilleures conditions. 

Jean-Marc Mion, principal du collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas de Tende 

Pas de changement dans l’immédiat, en revanche pour le personnel qui arrive de Nice. Le train du matin reste celui de 5h45. Reprendre la vie d'avant au plus vite, c'est indispensable pour la Roya. Sur les 90 collégiens, une vingtaine a déjà été déscolarisée de l'établissement depuis la tempête Alex.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya éducation société transports économie intempéries