Sécurité informatique : les experts européens de la cyberdéfense réunis à Monaco

Face à la multiplication des cyber-attaques, les meilleurs experts européens sont réunis à Monaco où 200 table-rondes sont organisées. / © Olivier Arandel - MAX PPP
Face à la multiplication des cyber-attaques, les meilleurs experts européens sont réunis à Monaco où 200 table-rondes sont organisées. / © Olivier Arandel - MAX PPP

La 18ème édition des Assises de la sécurité se tient à Monaco pendant 3 jours. C'est le rendez-vous des experts informatiques sur la cybersécurité. Ils vont analyser les risques qui pèsent sur les grandes entreprises et les états.
 

Par Aline Métais

La cyber-attaque n'a plus rien de virtuel. Cette menace, que l'on croyait réservée aux films de science-fiction, est bien devenue bien réelle. Réunis en congrès à Monaco, les meilleurs cyberdéfenseurs européens planchent sur le sujet pendant 3 jours.

Les sujets abordés lors des 200 tables rondes, ateliers et conférences couvrent tout le spectre de la cybersécurité et le développement de l'intelligence artificielle. Un événement majeur dans le monde de l'expertise informatique. 
 

Fragilité


Après les grandes cyber-attaques de 2017, Wannacry, NotPetya, les dirigeants de grandes entreprises ont pris conscience de leur fragilité. Même chose pour la campagne présidentielle américaine qui a semé le trouble dans la classe politique en dehors des frontières des USA.

Eric Boulay, directeur d'Accenture Security (France et Benelux) constate que le rôle du responsable informatique a changé, il est devenu central : 
  

Les entreprises se sont réorganisées et on voit de plus en plus d'entreprises où c'est le directeur des opérations, voire le PDG lui-même qui va s'intéresser aux travaux du responsable de sécurité informatique.


Risque informatique




Une attention au risque informatique qui peut être différente selon le poste occupé dans la hiérarchie pour Bernard Ourghanlian, directeur sécurité de Microsoft France : 
   

Le risque peut souvent être très visible dans les mains du responsable de la sécurité informatique, moins visible au niveau du directeur informatique, et encore moins visible au conseil d'administration.


L'Anssi, l'agence publique chargée de coordonner la défense informatique française, partage cette prudence. Le niveau de sécurité n'est pas le même pour les PME qui sont insuffisamment protégées
    


Intelligence artificielle



L'Anssi profitera des Assises de Monaco pour présenter ses nouveaux outils de protection comme sa nouvelle version d'Ebios, une méthode d'évaluation de la gestion du risque cyber d'une entreprise.

Les cyber-experts parleront aussi de sécurité des objets connectés et d'échanges d'informations sur les menaces entre entreprises, voire entre Etats. Car la menace est totale.

(avec AFP) 
    
    
    

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus