"Des températures hallucinantes" selon Météo France : 27 degrés atteints à Seillans dans le Var en ce début février

Les températures de ce lundi 3 février ont été d'une exceptionnelle douceur dans une bonne partie de la région, avec de nombreux records de températures. Le maximum atteint est de 27° à Seillans dans le Var.

A Seillans, il a fait jusqu'à 27 degrés, c'est-a-dire, 5 degrés de plus que le précédent record établit à 22 degrés.
A Seillans, il a fait jusqu'à 27 degrés, c'est-a-dire, 5 degrés de plus que le précédent record établit à 22 degrés. © Franz CHAVAROCHE/MAXPPP
C'est dans l'est du Var qu'il a fait le plus chaud ce lundi 3 février. "C'est carrément historique, on a explosé les records" explique Rolland Sautel, prévisionniste à Météo-France à Aix-en-Provence.
 
A Seillans, il a fait jusqu'à 27 degrés, c'est-a-dire, 5 degrés de plus que le précédent record établit à 22 degrés.

 Les précédents records dataient de fin février, là nous sommes au coeur de l'hiver, ce qui est d'autant plus exceptionnel - Rolland Sautel.

Les températures sont particulièrement douces car un air chaud remonte d'Espagne, combiné avec un vent d'ouest à nord-est, c'est l'effet de Foehn.

"Même si les températures s'expliquent, elles n'en restent pas moins exceptionnelles et inquiétantes. Normalement lorsque les records sont battus, c'est à hauteur de 0,5 ou 1 degré, mais là c'est du jamais vu", selon Rolland Sautel.

Fréjus a largement dépassé son record historique depuis un siècle que la station existe avec 26,4°C contre 23°C enregistrés le 23 février 1990.
Autre record : 26,1°C au Luc-en-Provence. La station varoise ouverte en 1946 avait enregistré le précédent record, 24,8°C, le 25 février 1991. 

"La nuit dernière était historique"

Dans la nuit du 2 au 3 février, il a fait 17,8 degrés à Fréjus par exemple, alors que la normale de saison est de 3,1 degrés. 

A Castellane, c'est 7 points de plus, le record de la nuit est passé de 14,5 degré la nuit dernière alors qu'il était de 7,5 !

explique encore, Rolland Sautel. 

Des températures en baisse mais douces en prévisions

Draguignan (25,2°C), Cogolin (26,4°C), Cap Camarat (25,7°C), Bormes-les-Mimosas (25,8°C), Cuers (25,1°C) ont aussi battu leurs records pour un mois de février.

24,7° à 700 mètres d'attitude

Il faisait tout aussi bon se promener dans les Alpes-Maritimes, du côté du village belvédère de Saint-Cézaire-sur-Siagne (24,5°C) à 700 mètres d'altitude ou encore à Saint-Martin-Vésubie qui culmine à 900 mètres.
Voir cette publication sur Instagram

Incroyable #chaleur avec plusieurs records mensuels battus 😓 #rechauffementclimatique #alerte

Une publication partagée par Météo 06 (@meteo06) le

Moins fortes que sur le littoral, les valeurs relevées par les stations météo dans les Alpes-du-sud restent anormalement élevées. C'est le cas à Digne-les-Bains (23°C), Castellane dans le Haut-Verdon (22,6°C), Sisteron (20,9°C) ou encore Tallard (22,4°C).

Les valeurs étaient tout autant inhabituelles ce lundi dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, où l'on a battu tous les records sur les premiers dix jours du mois de février, souligne Météo France. 

23,3°C à Apt, c'est la maximale enregistrée dans le Vaucluse te 22,8°C à Saint-Chamas dans les Bouches-du-Rhône.

A noter qu'à Aubagne, le mercure est monté à 22,7°C, ce n'est pas le record absolu (23,4°C en 1998) mais on est bien au-dessus des 21,5°C atteints dans la première décade de février. 

Le retour du mistral

Toutes les bonnes choses ont une fin. Il faut s'attendre à perdre 10°C en cours de journée, prévient le prévisionniste de Météo France. Avec le vent, le ressenti pourrait même être plus frais encore !

Mardi 4 février, les températures seront en nette baisse avec un gros coup de vent. "Un vent de nord ouest soufflera par rafale jusqu'à 120 km/h, attention vigilance jaune, les températures seront en nette baisse mais toujours au dessus des normales de saison", conclu Rolland Sautel, prévisionniste à Météo France à Aix-en-Provence. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo paca