Soldes : c'est parti pour six semaines de prix cassés

Les soldes ont débuté ce matin pour 6 semaines / © sgaudard
Les soldes ont débuté ce matin pour 6 semaines / © sgaudard

Depuis 8 heures ce matin, les soldes ont débuté. Après les nombreuses promotions, quelle sera la fréquentation cette année ? sont-elles toujours utiles ? Quelles solutions pour les années futures ?

Par Ludovic Moreau

Tous les moyens sont bons pour attirer les clients. Certains commerçants n'hésitent pas à offrir une coupe de champagne aux premiers acheteurs, d'autres, à offrir un chocolat chaud et des viennoiseries. Les soldes vont durer 6 semaines, jusqu'au 20 février. D'année en année, cette période commerciale n'a plu le succès d'antan. Selon un sondage, en 2016, 80,7% des Français ont participé aux soldes d'hiver mais la fréquentation a baissé de 0,7 point par rapport à 2015. En 2017, l'affluence a baissé de 4,4%. Cette année ne devrait pas s'annoncer autrement. Le Black Friday a été une réussite, tout comme la période de Noël. Conséquences, les commerçants n'ont pas trop de stock, "ces soldes devraient être un petit cru" estime Yves Marin, expert consommation du cabinet Wavestone. Pour Jean-Marc Megnin, directeur général chez Altavia/shopperMind,

Les soldes sont démodées, les clients préfèrent profiter de promotions sur de plus courtes périodes, mais plus importantes

Les soldes dans les magasins perdent du terrain face à la vente en ligne sur internet. Selon l'institut de sondage Ifop pour le site Spartoo, les intentions d'achats en ligne ont augmenté de trois points en trois ans. 45% des Français interrogés considèrent qu'internet est le lieu idéal pour réaliser les meilleures affaires

Les Français ont prévu de dépenser en moyenne 195 euros cette année

selon l'Ifop, un budget pratiquement équivalent à celui de l'année dernière.

Les soldes pourraient passer de 6 à 4 semaines en 2019

Face à ce changement de comportement des consommateurs, le gouvernement réagi. Delphine Gény-Stephann, nommée récemment secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a détaillé pour la première fois les propositions de Bercy pour les soldes. La principale mesure serait de raccourcir la durée de 6 à 4 semaines pour les soldes d'été et d'hiver, dès 2019. Un rapport commandé par le ministère, montre que les consommateurs et les commerçants sont toujours très attachés aux soldes. Trois Français sur quatre les font encore, par nécessité ou par plaisir, mais ils souhaitent que la durée soit plus courte.

Il faut réduire la durée des soldes afin de focaliser l'attention, créer plus d'urgences et d'envies

assurent les professionnels. En revanche, la date de début des soldes ne devrait pas changer, entre les petits commerçants qui souhaitent une date plus tardive pour déstocker en fin de saison et les grandes enseignes qui souhaitent avancer la date pour profiter des fêtes et de l'afflux touristique, le gouvernement a choisi le compromis et de conserver les dates actuelles, le deuxième mercredi de janvier pour les soldes d'hiver et le quatrième mercredi de juin pour les soldes d'été.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus