Cet article date de plus de 5 ans

Suicide d'un employé de Castorama : le manager condamné

Le tribunal correctionnel d'Aix en Provence a rendu mercredi  après le suicide d'un employé de chez Castorama. Gilles s'était pendu dans la réserve du magasin, aux Milles, le 8 février 2011. Son manager a été condamné pour harcèlement moral à 12 mois de prison avec sursis et 5000 euros d'amende. 
"Travailleur et consciencieux", "anéanti par son travail". C'est ainsi que la compagne de Gilles avait évoqué devant le Tribunal la personnalité de la victime. Face à elle, le prévenu comparaissait depuis le mois de juin pour harcelement moral, c'est à dire dégradation des conditions de travail pouvant porter atteinte aux droits, la dignité, la santé ou l'avenir professionnel d'autrui. Ce manager d'un magasin Castorama situé aux Milles, a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés et condamné à un an de prison avec sursis et 5000 euros d'amende au titre de dédommagement à la famille. Son avocat pourrait faire appel de cette décision. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société justice