• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Tennis : Fognini remporte le Masters 1000 de Monte Carlo

Fabio Fognini tout sourire après son match, il vient de remporter le plus beau trophée de sa carrière. / © Valéry Hache - AFP
Fabio Fognini tout sourire après son match, il vient de remporter le plus beau trophée de sa carrière. / © Valéry Hache - AFP

L'Italien Fabio Fognini a remporté dimanche au Masters 1000 de Monte-Carlo le plus beau trophée de sa carrière en battant en finale le Serbe Dusan Lajovic (48e) 6-3, 6-4 en 1h38. Une belle performance pour le 18ème joueur mondial.

Par (avec AFP)

Le tombeur de Nadal a réalisé un 2ème exploit ! L'Italien Fabio Fognini (18ème mondial) a remporté dimanche au Masters 1000 de Monte-Carlo le plus beau trophée de sa carrière en battant en finale le Serbe Dusan Lajovic (48e) 6-3, 6-4 en 1h38. Après avoir éliminé le roi de la terre battue Rafael Nadal en demies, Fognini a ainsi décroché le 9ème titre de sa carrière, le premier en Masters 1000. Emu, il a déclaré : 

Je n'arrive pas à y croire, c'est extraordinaire.

Premier Italien 


Né il y a 31 ans à San Remo à une quarantaine de kilomètres de Monaco, Fognini est le premier Italien à s'imposer sur la terre battue de Monte-Carlo depuis Nicola Pietrangeli en 1968. Ce dernier était d'ailleurs en tribune pour assister au triomphe de son compatriote qu'il est descendu saluer sur le court à l'issue de la rencontre. Heureux d'avoir remporté cette victoire inespérée, le joueur a embrassé la terre battue !
 
L'Italien a carrément embrassé la terre battue de Monte-Carlo après sa victoire. / © Yann Coatsaliou - AFP
L'Italien a carrément embrassé la terre battue de Monte-Carlo après sa victoire. / © Yann Coatsaliou - AFP

 

Colérique


Durant cette finale entre deux invités surprise, et d'un niveau globalement moyen en partie à cause du vent, le Serbe s'est laissé tour à tour endormir et transpercer par son adversaire. Le colérique italien a usé de toute sa panoplie de coups, y compris théâtraux, pour empêcher Lajovic d'entrer dans le match. Il a lancé : 

Bravo Fabio et j'espère avoir la chance de rejouer une finale contre toi !

Il était le finaliste de Monte-Carlo le plus mal classé depuis le Marocain Hicham Arazi qui était 53e à l'ATP lorsqu'il a perdu la finale en 2001.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus