Top 14 : Toulon perd face à Toulouse (31-8) et lâche sa place de leader

Rencontre de la 11 ème journée du Top 14 à Toulouse / © Photo AFP
Rencontre de la 11 ème journée du Top 14 à Toulouse / © Photo AFP

Toulouse a vite oublié sa désillusion européenne en devenant leader du Top 14 après sa victoire sur Toulon dimanche (31-8), dans le choc de la 11e journée. Opération rachat réussie dans un Stadium à guichets fermés, où les Toulousains n'avaient pas joué depuis 2 ans et demi en raison de travaux.

Par Ghislaine Milliet

S'ils ont le regret de ne plus jouer que sur un seul tableau, après une double défaite face à l'Ulster synonyme d'élimination en Coupe d'Europe, au moins les hommes d'Ugo Mola en ont pris la tête, aidés par le revers de Clermont sur son terrain face au Racing 92 (16-20).
Recevoir un gros morceau comme Toulon les aura certainement aidés en leur interdisant de tergiverser sur leur sortie de la scène européenne dès les phases de poules pour la troisième fois en quatre ans, qui représente une sacrée déconvenue pour le club le plus titré en Europe (1996, 2003, 2005, 2010).


REACTIONS

Ugo Mola (entraîneur de Toulouse)
 "On a fait preuve de fierté et d'humilité. Il faut savoir raison garder quand ça va moins bien et ne pas s'emballer quand ça tourne dans le bons sens. J'ai aimé l'engagement et la volonté de bien faire de l'équipe".
Maxime Médard (arrière de Toulouse)
"C'est une soirée où mentalement, c'est facile de se préparer. C'était au Stadium, contre Toulon, on a la peur au ventre parce que c'est la +dream team+ qui arrive, on a peur de prendre 40 points. Ce soir, on a vu les jeunes, les vieux se défoncer pour un maillot et ça c'est beau. On va pas se plaindre d'être premier, ça fait très longtemps que
ce n'est pas arrivé, mais on verra à la fin du championnat".
Jacques Delmas (entraîneur des avants de Toulon)
 "On a vu la différence entre une équipe qui avait le couteau sous la gorge, car elle sortait de deux défaites et nous qui sortions d'une période positive, peut-être un peu trop euphorique. Ça nous rappelle à notre tâche. Au-delà de la défaite, le plus important, ce sont les blessés. Romain Taofifénua s'est déboîté l'épaule. Duane Vermeulen passe une radio à l'hôpital, j'espère que ce sera pas grand chose. Ce ne sont pas des bobos anodins".
Guilhem Guirado (talonneur de Toulon)
"A chaque fois que nous sommes revenus au score, ils ne nous ont pas laissé espérer très longtemps.
Est-ce que Toulouse avait plus faim que nous? Non, l'ambition est toujours la même, mais c'est vrai que nous n'avons pas préparé ce match dans les meilleures conditions".

Sur le même sujet

Les + Lus