Une partie du Vélodrome a gardé pour Ben Harfa les yeux de Chimène

Hatem Ben Arfa sous les couleurs de l'OGC Nice. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Hatem Ben Arfa sous les couleurs de l'OGC Nice. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

L'Olympique de Marseille de Michel a peut-être lancé sa saison avec trois victoires d'affilée, série à confirmer contre le Nice essoufflé de Claude Puel, dimanche à 17h, pour la 13e journée de Ligue 1, mais les absences pourraient peser.

Par AFP

Nice frappé de refroidissement

A trois semaines de la la conférence de Paris sur le climat, Marseille se réchauffe, et 200 km plus à l'Est Nice est frappé de refroidissement. Si le début de l'automne a commencé comme un calvaire pour l'OM, incapable de gagner pendant sept rencontres, l'OGCN a enchaîné quatre victoires, marquant 17 buts! La cité phocéenne s'est réveillée et a remporté trois matches d'affilée, deux déplacements en championnat (2-1 à Lille et 1-0 à Nantes) et un succès précieux en Europa League (1-0 contre Braga). Le Gym en revanche n'a pris qu'un point sur ses trois derniers matches, et son jeu offensif admiré ne produit plus d'étincelles.

Pourtant les deux entraîneurs tiennent le même discours. Michel est "rassuré" mais rappelle qu'il reste du travail et que Marseille ne joue pas nettement mieux que quand il perdait. Seulement le retour des victoires et d'une certaine solidité défensive (un but encaissé en trois matches) permettent peu à peu de retrouver la confiance. Puel refusait de s'extasier quand son équipe survolait tout (6-1 contre Bordeaux  par exemple) et ne veut pas dramatiser quand elle cale.

Sans les 4 As

Ce match va permettre de juger si l'OM se dirige vraiment vers la sortie de crise, car il l'aborde sans quatre cadres, le patron de la défense, Nicolas Nkoulou, celui de l'attaque Rémy Cabella, et celui de l'équipe, tout simplement, Lassana Diarra, tous suspendus pour cette rencontre. Le meilleur ailier, Romain Alessandrini, est lui blessé.
Sans ces quatre-là, Michel va savoir ce que son effectif a dans le ventre. En charnière défensive il a le choix entre les deux concurrents au rôle de co-Nkoulou, Rolando et Karim Rekik, et le jeune "produit" local, Stéphane Sparagna, entré en jeu jeudi contre Braga en C3. Au milieu, Romao devrait accompagner Lucas Silva dans le duo de récupérateurs, et Abdelaziz Barrada récupérer la place de meneur de jeu perdue au profit de Cabella.
Vu les absences, Michel n'a guère le choix qu'entre Lucas Ocampos à gauche et Georges-Kévin Nkoudou à droite, Bouna Sarr partant de loin. "GK" est l'homme en forme, l'auteur des deux derniers buts marseillais.

Retour de Koziello et Lemarchand

Le manque de munition de Michel contraste avec la situation de Puel, qui retrouve sa petite pépite du milieu de terrain, Vincent Koziello, ainsi que le défenseur central Maxime Lemarchand.
Ce derby méditerranéen pourrait basculer sur un coup d'éclat de deux des meilleurs buteurs de L1, Michy Batshuayi (8 buts), qui doit une revanche, et Hatem Ben Arfa (7 buts), de retour en équipe de France et au sommet de son art. Le N.22 belge de l'OM a tout raté contre Braga - sauf une merveille de passe du talon gâchée par Ocampos - et doit une revanche au stade Vélodrome. On sent chez "Michy" un potentiel immense, une puissance à la Didier Drogba, mais il manque encore trop de précision. Avec tout ce qu'il rate, il est néanmoins meilleur buteur de L1. S'il règle la mire...

HBA9 contre Michy22

HBA reste la sensation de ce début de saison avec Lass: revenu des détours d'une carrière en zig-zag, comme Diarra à l'OM, il vient d'être rappelé en Bleu par Didier Deschamps. Il revient dans un stade qu'il avait enchanté avec Lyon, et souvent exaspéré avec l'OM, sous la direction justement de "DD".
Une partie du Vélodrome a gardé pour Ben Harfa  les yeux de Chimène, mais les supporters niçois ne le verront pas, ils sont interdits de déplacement pour la troisième fois de la saison. S'il est inspiré, le génial N.9 pourrait sortir un lapin de son chapeau, voire plusieurs, comme ses buts étourdissants contre les Girondins ou Saint-Étienne. En forme, il est capable de dribbler trois joueurs dans un ascenseur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus