La France rend un hommage national aux deux soldats de la base militaire de St-Mandrier, tués au Burkina Faso

Les soldats Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tués lors d'une opération militaire au Burkina Faso, dans la nuit du 9 au 10 mai / © MARINE NATIONALE
Les soldats Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tués lors d'une opération militaire au Burkina Faso, dans la nuit du 9 au 10 mai / © MARINE NATIONALE

Ils ont perdu la vie lors de l'opération de sauvetage de quatre otages, deux Français, une Coréenne et une Américaine au Burkina Faso. Un hommage solennel est rendu aux deux commandos de marine Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, aux Invalides à Paris, mais aussi dans le Var.

 

Par Catherine Lioult

La base militaire de Saint-Mandrier dans le Var est en deuil. Deux membres des Forces spéciales, Cédric de Pierrepont, 32 ans et Alain Bertoncello, 28 ans, qui s'entraînaient au sein du commando Hubert de nageurs de combat ont été tués au Burkina Faso en libérant quatre otages dont deux Français ( enlevés le 1er mai et leur chauffeur béninois abattu, lors d'un safari dans le nord du Bénin, zone déconseillée par le ministère des Affaires étrangères ).
 
 

Un hommage national aux Invalides


La France leur rend un hommage national ce mardi matin, lors d'une cérémonie dans la cour des Invalides en présence du président de la République. Les cercueils des deux militaires, recouverts chacun du drapeau tricolore, ont d'abord traversé la Seine sur le pont Alexandre III, où "tous ceux qui voulaient saluer une dernière fois les militaires ont pu venir se recueillir".
Les cercueils et les portraits des deux militaires ont été ensuite disposés côte à côte dans la cour d'honneur des Invalides, avec une brève allocution du président de la République, suivie de la sonnerie aux morts et de la Marseillaise. 
 
Hommage aux militaires tués au Burkina Faso
La France rend hommage à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tués dans une opération de libération d'otages au Burkina Faso ... La France leur a rendu ce matin un hommage national dans la cour des Invalides


Ils ont aussi, des mains du président français, le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur. Leurs cercueils ont été portés par leurs camarades des Forces spéciales, clôturant une cérémonie d'environ 45 minutes. Pendant ce temps, à Toulon, une cérémonie avait lieu pour rendre hommage aux deux militaires.
Un hommage leur a été rendu devant le monument aux morts. / © Elodie Pepin
Un hommage leur a été rendu devant le monument aux morts. / © Elodie Pepin
Une gerbe a été déposée. / © Elodie Pepin
Une gerbe a été déposée. / © Elodie Pepin


"Toulon port d accueil de la marine nationale ressent leur mort" a déclaré le maire de Toulon Hubert Falco, avant le dépot de gerbe et la Marseillaise.
A St-Mandrier, lieu de leur base militaire, l'émotion était immense et la population au rendez-vous.
 
Hommage aux militaires tués à St-Mandrier
Une cérémonie s'est déroulée en même temps que l'hommage national aux Invalides à Paris à la mémoire des deux militaires tués au Burkina Faso lors de la libération de quatre otages.
 

Des obsèques en toute intimité


Les obsèques d'Alain Bertoncello auront lieu ce samedi chez lui en Haute-Savoie "dans l'intimité familiale". Ceux qui le souhaitent pourront se recueillir devant sa dépouille, à la maison funéraire de la ville d'Annecy. Les obsèques de Cédric de Pierrepont auront lieu mercredi après-midi en l'église de Larmor-Plage (Morbihan-Ouest).
   

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus