• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Défaite de Fréjus face à Guingamp en Coupe de France : pour Mendy “on a vécu une belle aventure”

Réactions à la défaite de Fréjus en 1/4 de finale de la Coupe de France
Interview de Mickael Akim Orinel Capitaine Etoile Fréjus Saint-Raphaël et Belony Dumas Défenseur Etoile Fréjus Saint-Raphaël - ORSINI Olivier, BIERLEIN Jean-Paul et JUVIGNY Jimmy

Le petit Poucet n'a pas transformé l'essai ! Guingamp (L1) a éteint l'Étoile de Fréjus-Saint-Raphaël (CFA) en quarts de finale de la Coupe de France (1-0), mardi à Cannes, fidèle à sa réputation d'équipe intraitable avec les amateurs. Réactions dans le camp varois.

Par @annelehars


► Pour l'attaquant varois Neupocoussek Mendy :

"C'est une petite déception pour l'ensemble de l'équipe, mais on n'a pas de regret parce qu'on a vécu une belle aventure. On a fait un match costaud, on se crée rapidement des occasions qu'on n'arrive pas à concrétiser, mais ça reste un beau souvenir.

Cette aventure c'est quelque chose de nouveau pour moi, je ne sais pas si un jour je pourrai revivre cette magie de la Coupe de France, mais j'ai passé une super saison, ce n'était pas évident pour moi, je viens de débuter à un niveau assez correct au foot. Je réalise que j'ai fait un beau parcours, que ce soit dans ma vie ou dans le foot. Retrouver l'anonymat? Ce ne sera pas difficile, je suis quelqu'un d'assez discret et tout ce qui s'est passé ces derniers temps (son exposition médiatique, ndlr) est quand même assez nouveau et turbulent pour moi."

►Pour Charles Paquillé entraîneur de Fréjus-SR :

"Il y avait tant de niveaux d'écart et ce soir ça s'est joué sur des détails, sur un duel perdu. Je suis quand même fier de mes joueurs, ils ont donné tout ce qu'ils avaient, on a montré un visage séduisant, par moment on a rivalisé avec l'adversaire, c'était difficile vu la qualité des joueurs en face. On a montré qu'on est cohérents, qu'on savait jouer au football, on a porté haut les couleurs de l'Étoile. Peut-être qu'il nous a manqué d'y croire un peu plus, dans le dernier geste, la dernière passe, mais on a dépensé tellement d'énergie à leur courir après, à ne pas leur laisser développer leur jeu. Aujourd'hui la barre était un peu haute pour très bien défendre et aussi très bien attaquer. Il y avait beaucoup de déception dans le vestiaire, mais on peut être fiers.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus