Saint-Raphaël : graver son vélo pour enrayer les vols

La mairie et la police de Saint Raphaël ont mis en place un service pour graver son vélo. Objectif : diminuer les vols. 

Les Raphaëlois font graver leurs vélos pour éviter les vols.
Les Raphaëlois font graver leurs vélos pour éviter les vols. © A.Dequidt /France Télévisions
Une opération d'à peine 30 secondes pour un coût de 6 €, la ville de Saint-Raphaël dans le Var est la première municipalité de PACA à se doter d'un tel dispositif. 

Un vélo gravé aurait moins de chance de se faire voler :

2-3% des vélos volés non-gravés sont restitués à leur propriétaire, ce pourcentage passe à 7 ou 10% pour un vélo gravé


Explique Jean François Lenuz, adjoint au Chef de Service de la Police Municipale de Saint-Raphaël.

Un disposif apprécié par les vététistes comme Alain, venu faire graver son vélo électrique : "ça me rassure forcément, je sais que si on le retrouve ou me retrouvera aussi !".

Dernière étape pour que l'opération soit complète : le cycliste doit enregistrer son vélo sur le site bicycode.
 
Saint-Raphaël : graver son vélo pour enrayer les vols ©E.Felix /A.Dequidt France Télévisions

A Marseille, en juin dernier l'association vélos en ville proposait également de faire graver son vélo avec la préfecture de police.
 
Selon véloperdu.fr, 400 000 vélos sont volés en France par an, c'est-à-dire un par minute.
100 000 sont retrouvés, sans pouvoir être restitué explique le site par faute d'identification. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports sport