Un "week-end festif", 15 000 cyclistes et Sarrou deuxième de la Grande course : retour sur la 37e édition du Roc d'Azur

Publié le
Écrit par Marion Fontaine
Un coureur cycliste sur le sentier des douaniers lors de la 37e édition du Roc d'Azur, le 10 octobre 2021.
Un coureur cycliste sur le sentier des douaniers lors de la 37e édition du Roc d'Azur, le 10 octobre 2021. © Emmanuel Félix / FTV

Le plus grand rendez-vous de VTT au monde s'est tenu à Fréjus (Var), du mercredi 6 au dimanche 10 octobre. France 3 revient sur cet évènement incontournable de la Côte d'Azur, qui a réuni pour cette nouvelle édition plus de 100 000 visiteurs.

C'est le plus gros événement de VTT au monde : 100 000 visiteurs, 15 000 participants, 200 exposants, 35 épreuves. De mercredi 6 à dimanche 10 octobre, des milliers de cyclistes ont arpenté les pistes varoises pour la 37e édition du Roc d'Azur. 

Certes, c'est peu moins que les années précédentes. "L'effet Covid", note Pascal Quatrehomme, le directeur du Roc d'Azur (l'édition 2020 avait d'ailleurs été annulée à cause de la pandémie). Mais rien ne saurait gâcher l'ambiance festive, si chère aux participants. Et les paysages de rêve du Var suffisent à oublier, un instant, la pandémie. 

La recette du succès ? "Le Roc d'Azur permet de regrouper les pilotes de l'élite mondiale et les pratiquants occasionnels pour une grande fête de fin de saison", se réjouit Julien Absalon. Ce double champion olympique et quintuple champion du monde de VTT, très "fier" d'être là ce week-end, participe au Roc d'Azur depuis qu'il a commencé la compétition. 

"On fait voyager les gens"

"C'est un week-end exceptionnel, de fête et de partage avec les fans", abonde Jordan Sarrou, triple champion du Roc d'Azur et vainqueur de l'édition 2019. 

"C'est un événement très familial", ajoute Pascal Quatrehomme. Tous les participants, quel que soit leur niveau, quel que soit leur âge (tant qu'ils ont plus de 3 et moins de 80 ans) peuvent rejoindre la compétition. Et il y en a pour tous les goûts : cross-country, triathlon, Enduro, vélo à assistance électrique (VAE), Gravel... De quoi "initier les futurs champions", sourit le directeur du Roc d'Azur. 

Chaque année, "on essaie d'innover", continue-t-il. "On fait voyager les gens dans de plus en plus d'endroits différents"

Jordan Sarrou sur le podium de la Grande course

Le dernier voyage du Roc d'Azur, ce dimanche 10 octobre, est l'épreuve la plus attendue de l'événement. Simplement nommée "la Grande course", c'est l'une des courses de VTT les plus importantes de la planète.

Une cinquantaine de kilomètres au départ de Fréjus passant par le massif des Maures et le sentier des douaniers. Au programme : des pistes un coup sabloneuses, un coup caillouteuses, des pentes raides et des sprints... 

"Les conditions étaient bonnes" pour cette "belle" édition de la Grande course, affirme Jordan Sarrou. "Du sable mouillé à la fin, ça allait bien sur le vélo. Sur la plage, on s'est pris des grosses vagues, c'était marrant"

Pour autant grand favori de la compétition, Jordan Sarrou n'a pas réussi à briguer un quatrième titre de champion du Roc d'Azur. Cela s'est joué de peu. L'Auvergnat est arrivé deuxième, après 2h03 et 43 minutes de course, une seconde après le Suisse Filippo Colombo. En troisième position : le Polonais Krzysztof Lukasik avec 2min03 et 44 secondes. 

durée de la vidéo: 01 min 30
Gironde : des prélèvements pour mesurer la présence de pesticides près des vignes

"Deuxième, c'est beau, mais j'étais venu pour la victoire", regrette-t-il. "C'était difficile de vraiment faire la différence aujourd'hui. Au sprint, je savais qu'il y avait des costauds". Le cycliste de 28 ans reste néanmoins le plus titré du Roc d'Azur (à égalité avec Miguel Martinez), avec trois victoires en 2014, 2016 et 2019. 

"On a bien géré avec Jordan, il était très fort", raconte Filippo Colombo, encore essoufflé de la course. Première participation au Roc d'Azur pour le Suisse coaché par Julien Absalon. Première victoire. "J'ai eu une saison un peu difficile. Je me suis cassé le bassin au mois de mai. Alors c'est très beau de gagner aujourd'hui"

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.