CARTE. La liste des 58 communes du Var où le masque devient à nouveau obligatoire en extérieur dès ce vendredi

Le préfet du Var a décidé de rendre le masque en extérieur à nouveau obligatoire car le taux d'incidence (le nombre de cas de Covid-19 pour 100.000 habitants) dans le département grimpe en flèche depuis quelques jours.
Le masque redevient obligatoire à Saint-Tropez comme en août 2020, date de cette photo.
Le masque redevient obligatoire à Saint-Tropez comme en août 2020, date de cette photo. © Valery HACHE / AFP

Le secrétaire général de la préfecture du Var, Serge Jacob, a pris la parole ce jeudi 22 juillet peu avant 14h pour faire part de la situation préoccupante de l'épidémie dans le département du Var.

Compte-tenu de son évolution, le préfet a décidé que le masque en extérieur serait à nouveau obligatoire dans 58 communes du département, les plus touchées de l'épidémie, dès le vendredi 23 juillet et ce juqu'au 2 août. En voici la liste :


 

Cette mesure s'applique pour les personnes de plus de onze ans et "sur l’ensemble des lieux publics (voie et espace public) ainsi que le long des promenades et fronts de mer", a précisé la préfecture. Mais attention, l'obligation n'est pas en vigueur "dans les espaces naturels : forêts, plages, secteurs rocheux naturels de bord de mer, ouvrages de défense contre la mer, tels que épis, brise-lames et digues implantés sur le domaine public maritime, salins, lacs, autres étendues d’eau et leurs rivages", a tenu à faire savoir la préfecture. 

Le taux d'incidence (le nombre de cas pour 100.000 habitants) grimpe en flèche depuis quelques jours à cause de l'arrivée du variant Delta en France. Dans le Var, celui-ci a dépassé la barre des 100 et localement, sur certaines communes, il se serait envolé à plus de 900.

Depuis quelques jours, plusieurs départements ont décidé d'appliquer à nouveau des mesures censées contrer ce que Jean Castex a appelé "la quatrième vague de l'épidémie" lors de sa présence au JT de TF1 mercredi 21 juillet. Dans les Pyrénées-Orientales, le préfet a décidé de la fermeture des bars, restaurants et établissements de plage dès 23h00. Même chose en Haute-Corse. Mais chaque préfet prend les mesures qu'il souhaite. Ainsi, dans les Alpes-Maritimes, alors que le taux d'incidence est plus élevé que dans le département du Var, aucune décision concernant le port du masque ou la fermeture des bars et restaurants n'a été prise.

Dans les hôpitaux du Var, pour l'instant, la situation est sous contrôle. Au 21 juillet, 113 personnes étaient hospitalisées dans le département, soit 15 de plus qu'il y a une semaine. Pour rappel, entre fin janvier et début mai, au plus fort de l'épidémie dans le département, le nombre de personnes hospitalisées n'était jamais descendu sous les 450. 

Lors de sa prise de parole, le secrétaire générale de la préfecture s'est par contre réjoui de l'avancée de la campagne de vaccination. "Plus d'un million d'injections ont été effectuées dans le Var depuis le début de l'épidémie", a-t-il calculé. Et désormais, le rythme serait de "10.000 vaccinations par jour". Cela a permis à plus de la moitié de la population de recevoir au moins une injection.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19