• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les Salles-sur-Verdon, un village détruit et reconstruit ailleurs pour ne pas finir sous les eaux

S'il n'avait pas été déplacé, le village des Salles-sur-Verdon aurait été engloutit sous 40 mètres d'eau. / © Philippe Millois / France 3
S'il n'avait pas été déplacé, le village des Salles-sur-Verdon aurait été engloutit sous 40 mètres d'eau. / © Philippe Millois / France 3

Les Salles-sur-Verdon étaient à l’origine un paisible village d'agriculteurs. Lorsqu'EDF commence la construction d'un barrage en 1974, la commune est détruite et reconstruite un peu plus loin. Mais pour les habitants, l’âme du village est restée sous les eaux.
 

Par June Raclet

1974, la commune des Salles-sur-Verdon est détruite pour permettre la construction du barrage hydro-électrique de Sainte-Croix. Dans quelques semaines, le village sera sous 40 mètres d'eau
 
A l'époque, un cinéaste amateur capte la destruction de la commune. René Grosjean habite à Draguignan, mais dès qu'il le peut, il s'échappe avec sa caméra dans le Verdon pour capter les derniers moments de vie du village :

J’ai filmé le déchirement dans les yeux des habitants. Le maire est né dans cette maison qu’il a regardé tomber. Voir toutes les vies de ces pauvres gens arrachées, ça fait quelque chose.

Démolition du village des Salles-sur-Verdon en 1974 / © René Grosjean
Démolition du village des Salles-sur-Verdon en 1974 / © René Grosjean

La commune des Salles-sur-Verdon n'a pas totalement disparu. Un nouveau village a été reconstruit, avec son église et son hôtel qui surplombe le lac.

La famille Anote tenait un hôtel dans l'ancien village depuis 5 générations. Pour cette famille comme pour beaucoup, il reste toujours un sentiment d'amertume, précise Mireille Anotte, ancienne habitante du village d'origine :

Un vieux village, c’est un endroit où tout le monde se connaît. Quand ils ont détruit les Salles, tout le monde est parti à droite à gauche, rejoindre de la famille ou commencer une nouvelle vie ailleurs. Le village d’aujourd’hui n’a rien à voir avec notre ancien village de Provence, on dirait plutôt un lotissement.

Quelques vestiges ont été conservés, comme la fontaine du village. Mais des Salles-sur-Verdon, il ne reste plus que le nom. L'âme du vieux village a disparu.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus