Marche blanche à la mémoire de Demba Touré, tué d'une rafale de kalachnikov à la Seyne-sur-Mer

Ce matin, cité Berthe, à la Seyne-sur-Mer / © France 3 Provence
Ce matin, cité Berthe, à la Seyne-sur-Mer / © France 3 Provence

 La famille et les proches de la victime organisent un rassemblement à la cité Berthe, lieu du drame, à la mémoire de la victime. Ils veulent que le trafic de drogue et les armes se taisent dans ce quartier de la Seyne-sur-Mer.
 

Par Catherine Lioult

Demba Touré avait 24 ans. Dans la nuit du 3 au 4 août, il est mort en plein centre de la cité Berthe à la Seyne-sur-Mer, victime d'une rafale de kalachnikov. L'antenne toulonnaise de la police judiciaire est saisie de l'enquête pour comprendre les circonstances du drame. Elle établira s'il s'agit bien d'un règlement de comptes, mais pour la famille de Demba, il y a erreur de cible. Le jeune homme n'avait pas de casier judiciaire et n'avait jamais fait parler de lui.
 

Une marche blanche pour dire non à la violence


Ce samedi, les parents, les deux frères et les deux soeurs de Demba ont organisé une marche blanche en milieu de matinée à la mémoire du jeune homme.
 
Une gerbe a été déposée à l'endroit même où le jeune homme a perdu la vie. / © France 3 Provence-Alpes
Une gerbe a été déposée à l'endroit même où le jeune homme a perdu la vie. / © France 3 Provence-Alpes


Ils ont un message : ils veulent que cesse la violence dans cette cité Berthe de la Seyne-sur-Mer.
 
Marche blanche à la Seyne-sur-Mer (83)
Cette marche est organisée par la famille de Demba, mort d'une rafale de Kalachnikov à la cité Berthe.

Tous dénoncent les trafics de stupéfiants qui sévissent, les règlements de comptes et la circulation des armes qui terrorisent les habitants et tuent des jeunes.
 

Il faut travailler avec la population pour la fin de ces trafics, il faut que s'arrête ce contexte de peur



explique Hawa Touré, la sœur de la victime, qui pleure son petit-frère.
 
La soeur de Demba à la Seyne-sur-mer
Elle veut que cessent les violences à la Seyne-sur-Mer.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Samuel Le Bihan présente un prototype censé transformer le plastique en diesel à Antibes

Les + Lus