• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les sources de l'Huveaune noyées sous les touristes, l'auteur d'une photo “buzz” se défend d'être responsable

Le site été pris d'assaut par plus d'un millier de touristes après le post sur Facebook. / © France 3 Provence
Le site été pris d'assaut par plus d'un millier de touristes après le post sur Facebook. / © France 3 Provence

Les sources de l'Huveaune ont souvent été médiatisées mais sans jamais connaître un afflux de visiteurs comme ce fut le cas après un post facebook à la mi-mars. L'auteur mis en cause sur les réseaux sociaux se défend d'être responsable des désagréments qui ont suivi.

Par Annie Vergnenegre

Il n'est pas le premier à avoir photographié ces cascades paradisiaques, au coeur du parc régional de la Sainte Baume et il ne s'explique toujours pas comment son post facebook du 18 mars a pu déclencher une telle ruée de touristes. 

Je ne voulais en aucun cas causer du tort à la commune et encore moins aux habitants.

Depuis, Lionel Duval est lui-même la victime d'assauts virulents sur les réseaux sociaux.

"Je ne saurais expliquer cet engouement soudain sauf sûrement par le fait que, ce week-end là, il faisait un temps magnifique dans tout le sud, avec des températures très douces, se justifie-t-il. Premier week-end printanier ! Tous les lieux touristiques ont été pris d'assaut ! Je ne voulais en aucun cas causer du tort à la commune et encore moins aux habitants". 

D'autres photos ont pris le relais dans les médias. 200 à 300 voitures entassées le long de l'unique accès aux sources de l'Huveaune. Des barrières cassées, des restes de pique-niques et divers déchets abandonnés sans scrupule par les visiteurs.


Des actes d'incivilité

"Hélas, de nombreuses personnes ont commis des actes d'incivilité mais je n’en suis en aucun cas responsable, déclare Lionel Duval. Je ne tiens personne par la main ! Chacun doit se comporter en citoyen de la planète, en respectant les sites et la nature".

Partagées plus de 6 000 fois, les photos postées sur la page "Bienvenue à Marseille" ont suscité plus de 13 000 commentaires. Certains enthousiastes, d'autres, beaucoup, pleins de hargne.

De nombreux messages agressifs, insultants, dédaigneux

"Lorsque je publie mes photos, comme je le fais depuis 4 ans sur ma page, c’est pour faire découvrir à mes abonnés les beautés de notre région, sans pour autant les inciter à s'y rendre ! souligne le photographe amateur qui compte près de 153 000 abonnés, dont de nombreux vivent à l'étranger.

"La photographie est un hobby. Mon tort a été de partager ma passion pour notre belle région. Elle m’a fait écoper de nombreux messages agressifs, insultants, dédaigneux... La hargne des gens et l’injustice que je vis me font beaucoup de mal" ajoute-t-il.  


Des mesures de protection

Grâce aux pluies de ces derniers jours, les sources de l'Huveaune ont retrouvé une certaine quiétude. La maire de Nans-les-Pins aussi, et elle ne souhaite pas relancer la publicité autour du site.
 

Pierrette Lopez n'accable pas l'auteur des photos, mais elle est très préoccupée par l'effet viral de ces réseaux sociaux, qui ont fait déferler plus d'un millier de personnes en un week-end dans sa commune. 

Et si mes posts ont autant d’impact qu’on veut bien le faire croire, on va sauver la planète !

"On leur a demandé pourquoi ils étaient venus, ils ont dit qu'ils avaient vu les photos sur Facebook. Ils venaient d'Avignon, de Salon et même du Gard", raconte l'élue qui annonce des mesures de protection. Deux gardes seront notamment chargés d'expliquer aux visiteurs la fragilité du site. 
 

Quant à Lionel Duval, il continue, grâce à ses photos, à partager son amour de la nature. "Et si mes posts ont autant d’impact qu’on veut bien le faire croire, on va sauver la planète!".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus