Aix, Marseille, Toulon et Nice devront restreindre la circulation des véhicules polluants d'ici 2020

© Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP
© Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP

Les ministres de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et des Transports, Elisabeth Borne, doivent dévoiler ce vendredi la création de zones à faibles émissions (ZFE) dans 14 territoires les plus pollués de France, dont Aix-en-Provence, Marseille, Toulon et Nice.

Par Annie Vergnenegre

Respirerons-nous mieux à Aix-en-Provence, Marseille, Toulon et Nice dans quelques années? Ces grandes villes de Paca font partie des 14 territoires les plus pollués de France avec lesquels le gouvernement veut signer à la rentrée des engagements pour qu'ils restreignent d'ici 2020 la circulation des véhicules les plus polluants. Objectif : réduire la pollution atmosphérique
 

Zones à faibles émissions


Il s’agit de créer des zones à faibles émissions (ZFE). Cette mesure fait partie de l’arsenal qui doit être dévoilé ce vendredi par les ministres de la Transition écologique Nicolas Hulot, et des Transports, Elisabeth Borne.

Marseille, Aix-en-Provence, Toulon et Nice comptent parmi les zones très polluées avec Grenoble, Lyon ou Strasbourg. Ces collectivités devront restreindre la circulation des véhicules polluants (vieux diesel, poids lourds, utilitaires). Ne pourront dès lors circuler dans ces ZFE que les véhicules munis de la vignette Crit’Air. Une certaine souplesse est prévue sur les périmètres de ces zones, les places horaires, les types de véhicules concernés, en fonction de spécificités locales. 
 

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus