Le RCT perd à Clermont (22-19) mais gagne le bonus défensif

Battus sur le fil, les Varois ont quand même réussi à décrocher le point de bonus défensif / © PHOTOPQR/NICE MATIN
Battus sur le fil, les Varois ont quand même réussi à décrocher le point de bonus défensif / © PHOTOPQR/NICE MATIN

Toulon et l'ASM Clermont Auvergne n'ont pas brillé dimanche soir pour la 25e journée du championnat. A domicile et face à un RCT remanié, Clermont s'est imposé
sans gloire 22 à 19. Mais le bonus défensif conservé en fin de match par Toulon pèse lourd puisqu'il permet aux Varois de rester en tête.

Par Claire Pain

Face à une formation toulonnaise largement remaniée, Clermont a remporté une courte victoire, dans son stade Marcel-Michelin (22-19), en clôture de la 25e journée du Top 14. Dans les premières retrouvailles entre les deux équipes depuis la finale de la Coupe d'Europe gagnée par le RCT, les Jaunards ont été dominateurs, mais n'ont jamais pu distancer les Varois. Les voilà désormais à égalité avec Toulon avant la dernière samedi prochain.

Compte-rendu du match : Jacques Bertolotti / Claude Parès

La "revanche" de la finale de Coupe d'Europe perdue contre le RCT n'a pas été une partie facile pour les Auvergnats. Dans leur antre de Marcel-Michelin, face à une formation largement remaniée, avec le jeune Seuteni (21 ans) à l'ouverture, Yobo (23 ans) au centre, et Escande à la mêlée, sans oublier Habana à l'arrière. Au total, six espoirs avaient été emmenés par Bernard Laporte.

Deux prétendants au bouclier de Brennus

Dans ce match entre deux prétendants au Bouclier de Brennus, la défense a haussé le ton, et contraint les buteurs à faire la différence par eux-mêmes. C'est d'abord Escande qui a frappé le premier pour mener (6-0) après 20 minutes de jeu. Avant la demi-heure de jeu, Camille Lopez devait sortir du terrain, touché aux adducteurs, pour laisser sa place à Mike Delany. Dans la foulée, Stanley écopait d'un carton jaune. Son compatriote néo-zélandais ramenait les siens à la 33e minute sur sa deuxième pénalité (6-6). Il donnait même l'avantage avec deux pénalités (43e, 50e). A la 55e minute, c'est l'ancien Clermontois, Vosloo, qui héritait d'un carton jaune, pour avoir entamé le cuir chevelu de Delany tombé au sol. La décision provoquait quelques étonnements sur la toile.

Sur le même sujet

Les + Lus