Soupçon d’emploi fictif : 5 ans d’inéligibilité requis contre le président du département du Var Marc Giraud

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars .

Marc Giraud, président du conseil départemental du Var, comparait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Toulon. Il est soupçonné d'avoir octroyé un emploi fictif sur la période 2011-2015 alors qu'il était maire de Carqueiranne.

L'affaire remonte déjà à plusieurs années. Le président du conseil départemental du Var est dans le viseur de la justice pour détournement de biens publics.

Il est reproché à Marc Giraud un emploi fictif alors qu'il était maire de Carqueiranne. Il l'a été de 1997 à 2015.

L'affaire porte sur l'emploi présumé fictif, à la mairie de Carqueiranne durant plusieurs années, de 2011 à 2015 d'une conseillère départementale, Patricia Arnould, colistière de Marc Giraud pour les élections départementales de 2015.

Mme Arnould  avait été placée en garde à vue le 16 juin 2015 et mise en examen deux jours plus tard pour "recel de détournements de fonds publics".

Marc Giraud et Patricia Arnould comparaissaient ce 28 septembre à Toulon ainsi que deux autres personnes : Philippe Voyenne directeur de Cabinet du mairie et actuellement directeur de cabinet  au département et Didier Tollard ancien directeur général des services de la mairie de Carqueiranne.

Le procureur de la République a requis contre eux une peine d’inéligibilité de 5 ans, assortie d'exécution provisoire. Mais aussi deux ans de prison, dont un an ferme.

S'il est condamné, il devra donc démissionner, l’appel n’étant pas suspensif. 

Le jugement est mis en délibéré au 7 octobre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité