Dans le Var, la doyenne de Métropole soeur André a fêté ses 114 ans

Sœur André vit à Toulon depuis 2009. / © Marc Civallero
Sœur André vit à Toulon depuis 2009. / © Marc Civallero

Lucile Radon est née à Alès, dans le Gard, le 11 février 1904. Doyenne des Français en Métropole, celle qui est rentrée dans les ordres et se fait appeler sœur André fêté ce lundi ses 114 ans.

Par Laurent Verdi

Comme le rappellent Var Matin, sœur André a soufflé ses 114 bougies lundi même si son anniversaire a eu lieu la veille.

"On le fête le lundi 12 pour que les prêtres puissent venir ! Et avec la famille ça sera le 20 février", explique la religieuse à nos confrères.


La sœur entrée dans la Compagnie des Filles de la Charité en 1944. Elle a travaillé au service de la famille du constructeur automobile Peugeot puis s'est occupée des orphelins et des personnes âgées à l'hôpital de Vichy.
Sœur André vit à Toulon depuis 2009. Elle réside dans l'Ehpad Sainte-Catherine Labouré, dans le quartier de Saint-Jean-Var.

Doyenne des Français ?


Après le décès de la Varoise Honorine Rondello à 114 ans en 2017, la nouvelle doyenne des Français serait la Toulonnaise sœur André. Lucille Randon dite sœur Andrée, âgée de 114 en 2018.
Pourtant, une autre doyenne plus âgée qu'elle lui dispute le titre. Une habitante de Mayotte, Tava Colo. Elle serait née le 22 décembre 1902 même si l'état civil de cette petite île est parfois sujet à caution.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus