• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Var : la vente directe pénalisée par le calibrage des abricots au grand dam de la Confédération paysanne

Les abricots vendus sur les étals ne sont pas tous de la même taille. / © P.GUIGOU
Les abricots vendus sur les étals ne sont pas tous de la même taille. / © P.GUIGOU

Les règles de calibrage et d'emballage en vigueur pur les abricots vont s'étendre à la vente directe, c'est-à-dire les marchés. Les agriculteurs dénoncent des normes qui les pénalisent d'autant que des contrôles sont annoncés.

Par Catherine Lioult

La Confédération paysanne du Var ne cache pas sa colère et le fait savoir dans un communiqué.
 

Selon la Confédération paysanne, la vente directe de ces fruits, du producteur au consommateur sur les marchés ou via certains circuits courts ( à la ferme par exemple) est définitivement compromise, en raison d'une norme votée par tous les syndicats sauf elle. Celle-ci, un calibre minimal de 35 millimètres, ne s'appliquait jusqu'à présent qu'aux détaillants. Et elle pointe du doigt une obligation de calibrer les abricots. Il faudra trier les fruits en fonction de leur taille ce qui représente du temps et de l'argent : il faudra s'équiper pour cela d'une machine coûteuse, trop chère pour les paysans en peine face à la concurrence espagnole.
 



Cette norme n'est utile qu'à ceux qui ne cultivent pas, c'est-à-dire les intermédiaires


dénonce Isabelle Bouvier, au nom de la Confédération paysanne du Var.
La chambre d'agriculture de ce même département explique de son côté qu'elle travaille avec cette norme depuis une décennie et que ce calibrage est de nature à orienter l'acheteur.
Les consommateurs jugeront ...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus