Fresque antisémite à Avignon: report du procès de l'auteur Lekto

Ce mercredi devait se tenir le procès de l'auteur de la fresque antisémite, Lekto, poursuivi par le tribunal d'Avignon pour provocation à la discrimination, à la violence, à la haine par un propos à caractère antisémite au TGI d’ Avignon. Pour la deuxième fois le procès a été reporté.

Le procès de l'auteur de la fresque polémique, jugée antisémite a été renvoyé pour la deuxième fois. La nouvelle date est fixée au 9 mars 2023.

L'artiste de rue Lekto ne s’est pas présenté ni Jacques Attali, la victime.

Seules les parties civiles, les associations SOS Racismes, la LICRA et l’Organisation Juive Européenne  étaient présentes.

Rappel des faits 

En juin dernier, l'artiste Lekto avait réalisé une peinture sur tout un pan de mur d'un parking à l'entrée d'Avignon (Vaucluse). Elle représentait le président de la République, Emmanuel Macron, en marionnette manipulé par l'économiste et conseiller d'état, Jacques Attali.  

Cette fresque était à l'origine d'une vive polémique. Plusieurs organisations, comme l'Union des Etudiants Juifs de France, avait dénoncé le caractère antisémite de l'œuvre. 

Dans un premier temps, le grand Avignon avait refusé de supprimé l'œuvre, afin de  "laisser la fresque à la liberté d’interprétation de chacun" . "Mais au vu de l’ampleur de la polémique, c’était nécessaire de la retirer." 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité