Vaucluse : des panneaux de signalisation intelligents expérimentés pour lutter contre les accidents de la route

Le Vaucluse est site pilote pour tester des panneaux connectés sur ses routes. Conçus par la start-up avignonnaise HD-Signs, ils sont équipés de capteurs qui permettent d’analyser le trafic et de prévoir des phénomènes météorologiques dangereux comme le verglas. C'est une première mondiale.
Les panneaux de signalisation informeront les automobilistes des conditions météo défavorables sur leur trajet.
Les panneaux de signalisation informeront les automobilistes des conditions météo défavorables sur leur trajet. © HD Signs

Les voitures autonomes peuvent s’adapter à la route, mais pas encore anticiper des conditions météorologiques peu avantageuses. Spécialisée dans la fabrication d’infrastructures routières intelligentes, la start-up HD-Signs espère améliorer la sécurité sur les routes avec ses panneaux de signalisation augmentés.

"Par exemple, Météo France, Google Maps ou TomTom ne proposent pas de prédictions immédiates et sur des localisations très précises, comme sur certaines routes. Nos panneaux permettent une mesure météorologique directe", explique Manuel Silva, président de la société créée en 2018 et basée à Avignon, pour qui cette innovation peut sauver des vies.

L’objectif  est de "pixéliser" le territoire et de partager les données avec les conducteurs de voitures autonomes ou les GPS en temps réel. En somme, ce sont de véritables stations météorologiques 2.0 déguisées en panneaux de signalisation !

Le Vaucluse a été choisi comme site pilote de cette première mondiale. Il faudra attendre le printemps 2022 pour voir le début du déploiement de 50 à 100 dispositifs dans le département.

Ces panneaux routiers innovants avec station météo intégrée seront déployés dans le Vaucluse l'an prochain.
Ces panneaux routiers innovants avec station météo intégrée seront déployés dans le Vaucluse l'an prochain. © HD Signs

Verglas, averses, grêle…, Les zones présentant des conditions météorologiques difficiles sont privilégiées pour le choix d'installation de ces panneaux augmentés.

Dans la région, à cause du mistral, un camion qui passe sur un pont peut se déporter dangereusement avec les rafales de vent. 

Manuel Silva, président de HD-Signs

Selon l'Observatoire national de la Sécurité Routière, en France, entre 2018 et 2019, 568 accidents ( causes de 49 décès) ont eu lieu dans des conditions de neige, soit près d'un accident sur 200.

Cette étude indique par ailleurs que "la gravité des accidents par temps de brouillard ou par temps de neige/grêle est deux fois plus élevée que celle par temps sec ou par temps de pluie (avec une part de 10 % des accidents mortels, contre 5 %)".

100% "made in France"

La société a voulu implanter ses panneaux dans le Vaucluse pour afficher le caractère "100 % français" du projet.

La prochaine étape consistera à déployer des panneaux dans toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec l’appui du pôle de compétitivité SCS dédié aux technologies numériques.

Selon son directeur général Olivier Chavrier, "quand on pense aux panneaux de signalisation, ça fait tout de suite vieille histoire donc c’est intéressant qu’on innove avec". Il ajoute, "on doit l’aider à lever des fonds car c’est un domaine avec beaucoup d’acteurs déjà bien en place !".

Le président de l’entreprise envisage toutefois de baser son deuxième site pilote au sein d’un autre pays de l’Union européenne. L’objectif sur le long terme est de développer un réseau d’observation météorologique terrestre en Europe avec le projet HD-Global.

Ecologiques et économiques

Les panneaux de signalisation intelligents représentent une alternative aux quelques centaines de stations météoroutières déjà existantes "trop peu nombreuses" et pour lesquelles "le contribuable paie", comme le regrette Manuel Silva.

Si l'expérience est concluante, les panneaux connectés seront déployés dans toute la région Paca.
Si l'expérience est concluante, les panneaux connectés seront déployés dans toute la région Paca. © HD Signs

Une cartographie météorologique précise des routes permet aussi d’éviter des utilisations superflues du sel de déneigement.

En plus de dégrader le goudron des routes, le produit très pollueur serait responsable de la disparition d’un million d’arbres chaque année, selon WWF. Chaque hiver, environ un million de tonnes de sel seraient en moyenne déversées sur les routes françaises. Les panneaux connectés seraient une alternative au salage. Le ministère de la Transition écologique soutient à ce titre HD-Signs.

Cette innovation permettant des prévisions météorologiques précises sur la terre ferme pourrait également avoir d'autres applications possibles dans d’autres secteurs, notamment l’agriculture.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité accident faits divers