VIDÉO. "N'oublions pas que c'est une attaque raciste" : la fille du maire agressé à Avignon témoigne

Âgée de 20 ans, Naomie raconte avoir été victime d'une agression raciste violente à Avignon avec son père André Mondange, le maire divers gauche de Péage-de-Roussillon, en Isère.

"J'aimerais vous expliquer les faits, rien que les faits" : après le témoignage choquant de son père, le maire isérois André Mondange, le visage tuméfié, au micro de France 3 Provence-Alpes, Naomie, 20 ans, se confie à son tour sur ses réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée mardi 26 décembre, elle livre son récit de l'agression de sa famille par des individus violents à Avignon, dans la nuit du 21 au 22 décembre.

Selon la jeune fille, l'un des individus a "enchaîné les propos racistes" et hurlé "son appartenance politique, nationaliste et identitaire". Un coup de bouteille aurait par ailleurs été porté au visage de la cousine de Naomie. Et ce alors que les deux hommes étaient parfaitement "au courant de (la) fonction de maire" de son père.

Une soirée qui avait bien démarré

La soirée avait pourtant bien démarré : la famille de Naomie s'était réunie pour fêter la soutenance de la thèse d'histoire de son cousin. Tout bascule "au moment de la fermeture du bar" : "alors que nous étions dans la rue, nous avons fait la rencontre de deux individus, de prime abord tout à fait sympathiques. Rapidement, la discussion s'est orientée sur l'appartenance politique de mon père qui avait répondu à des questions sur l'insigne de maire qu'il portait au moment des faits", raconte la jeune fille.

Au bout d'un moment, le maire divers gauche s'éloigne car il ne souhaite plus "répondre à ces questions." La discussion se poursuit alors entre les deux hommes, les cousines de Naomie et elle, "la seule afro-descendante issue d'une union franco-nigérienne de (sa) famille".

@n4o.mi

N’oublions pas que c’est une attaque racistes ! Merci pour vos messages 🧏🏽‍♀️

♬ son original - n4o.m

Victimes d'un déferlement de haine

L'un des deux hommes aurait alors fait part aux jeunes femmes "de sa haine pour les personnes de gauche tout en enchaînant avec des propos racistes" à l'égard de Naomie, "remettant en cause (sa) légitimité à être en France". Il aurait aussi exprimé "le dégoût qu'il avait à l'idée que mon père se soit uni à une femme noire", poursuit la jeune fille.

Alors que Naomie tente de s'écarter, l'un des individus revendique "en hurlant son appartenance politique, nationaliste et identitaire" et porte un coup de bouteille au visage à la cousine de Naomie. C'est en tentant d'intervenir pour protéger les jeunes filles qu'André Mondange aurait été agressé par ces hommes, parfaitement "au courant de sa fonction de maire".

"N'oublions pas qu'au travers de cette attaque contre un élu, le motif de cette agression est raciste" martèle la jeune fille, qui espère que "la justice sera faite". Après la plainte déposée par le maire, une enquête a été confiée à la police judiciaire d'Avignon, a appris France 3 Provence-Alpes auprès du parquet.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité