• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Loto du patrimoine : l'abbaye de Sénanque sélectionnée dans le Vaucluse

L'abbaye Notre-Dame de Sénanque / © Photo France 3 Provence
L'abbaye Notre-Dame de Sénanque / © Photo France 3 Provence

Notre-Dame de Sénanque , en Vaucluse, fait partie des 18 sites francais sélectionnés pour le Loto du Patrimoine de 2019, qui permet de financer la rénovation de monuments. Les frères cisterciens de Sénanque, qui vivent sur place, se disent fortement soulagés.  

Par Ghislaine Milliet

La Fondation du patrimoine vient de révéler les 18 sites retenus pour le Loto du Patrimoine 2019. Aux côtés de la bibliothèque Fesch d'Ajaccio, la glacière d'Etel dans le Morbihan, le phare de l'île aux marins à Saint-Pierre-et-Miquelon et le château de Meaulnes dans l'Yonne figure Notre-Dame de Sénanque, dans le Vaucluse.

L'abbaye de Sénanque, vieille de 870 ans, est habitée par une communauté de frères cisterciens. Joints par téléphone ce matin, ils ont dit avoir eu un "grand soulagement" à la suite de cette annonce,  selon leur porte-parole Pierre-Yves Rinquin, l'intendant de la communauté monastique.

Depuis quelques mois, l'abbaye de Sénanque est en partie fermée à la visite en raison de fissures importantes révélant de graves problèmes structurels de l'édifice.

Le montant des travaux s'élève à 2,2 millions d'euros. Une somme que les moines n'ont pas pu réunir malgré des campagnes de financement participatif et d'appel aux dons. 
"Il nous manque encore 350000 euros, et nous espérons que le loto du patrimoine va nous permettre de réaliser enfin ces travaux", poursuit l'intendant.

"Stéphane Berg a été un homme de parole. Il ne nous a jamais lâchés depuis des mois, loin de la scène médiatique. Nous tenant au courant de la moindre avancée. C'était parfois juste une phrase, un petit mail, mais il a toujours été là et nous l'en remercions vivement."

Depuis des années, l'abbaye de Sénanque recoit près de 400000 visiteurs par an. Mais au printemps dernier, un problème de structure a été découvert fortuitement sur l'une des façades. Des désordres qui auraient même gagné le clocher.

"On a interrompu les visites en l'espace de deux heures, dès qu'on a eu les résultats de l'étude. On a dû faire sortir 300 personnes de l'église, en pleine saison touristique", explique le frère Pierre-Yves Rinquin, l'intendant de la communauté monastique. 

Fissure à l'intérieur de l'édifice / © Photo Notre-Dame de Sénanque
Fissure à l'intérieur de l'édifice / © Photo Notre-Dame de Sénanque

Le rapport des experts était accablant, les structures mêmes de l'édifice ayant bougé. Les travaux nécessaires s'élèvent à 2,2 millions d'euros. Les frères sont désemparés :

On n'a jamais été préparés à sauver une abbaye millénaire !

Les particuliers répondent favorablement à l'appel aux dons lancé par les moines résidents. Mais les entreprises mécènes ne suivent pas et les fondations non plus.

Aussi l'annonce de la sélection de Notre-Dame de Sénanque parmi les 18 sites classés pour le Loto du patrimoine a-t-elle était accueillie avec joie par la communauté monastique.

Pour la suite, les frères n'en savent pas plus pour l'instant. "On sait qu'on est retenus, mais on n'a aucune idée de la manière dont ça va se passer. Si la somme obtenue sera fonction de la participation ou autre."

Le ministre de la Culture Franck Riester et l'animateur Stéphane Bern détailleront ce  lundi à Château-Thierry (Aisne) la deuxième édition de ce loto.

Ils souhaitent montrer aux Français ce qu'a "permis leur formidable mobilisation lors du Loto Patrimoine 2018", explique la fondation.

Stéphane Bern continue de réclamer que l'Etat exonère le Loto du patrimoine des taxes prélevées sur les jeux.

Pour cet "An 2 de la Mission Patrimoine", 118 monuments en péril doivent être désignés.

Les 18 sites emblématiques retenus sont détaillés sur le site www.missionbern.fr.

  

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus