publicité

La virée nocturne tourne au drame aux Deux Alpes, en Isère

Trois jeunes gens qui ont utilisé un matelas de protection de pylône comme une luge, ont percuté un arbre, ce mardi 2 février à 1 heure du matin. Un jeune homme de 18 ans, originaire de l'Hérault, est décédé. Deux jeunes femmes ont été gravement blessées.

  • Anne Hédiard avec Damien Borrelly
  • Publié le 02/02/2016 | 08:23, mis à jour le 02/02/2016 | 19:06
Sur le lieu de l'accident © Damien Borrelly - France 3 Alpes

© Damien Borrelly - France 3 Alpes Sur le lieu de l'accident

Les trois victimes de l'accident sont des saisonniers employés au Chalet Mounier, qui comprend notamment le restaurant le P'tit Polyte. L'établissement de la station iséroise vient d'obtenir sa première étoile au guide Michelin et les salariés avaient décidé de célébrer cet événement après le travail, en allant boire un verre. 

Certains ont prolongé la soirée par une petite virée sur la neige. En tout, cinq personnes ont chevauché un matelas orange de protection des pylônes après l'avoir décroché. Dans la brume, le groupe a remonté la piste verte des Rivets sur 300 mètres seulement, avant de s'élancer. Voyant que le bolide devenait incontrôlable, l'un des "passagers" aurait crié: "sautez, sautez!". Deux se sont exécutés. Ils sont indemnes. Les trois autres ont terminé leur course dans un bosquet de bouleaux, sur le front de neige.

Un jeune homme de 18 ans, originaire de Teyran (Hérault) n'a pas survécu au choc. Deux jeunes femmes, originaires de Marseille et de la Bretagne, sont grièvement blessées. Elles ont été transportées par hélicoptère au CHU de Grenoble-La Tronche. L'une, âgée de 24 ans, souffre de fractures diverses, elle a notamment été touchée à la colonne vertébrale mais a retrouvé de la sensibilité. La plus jeune, âgée de 21 ans, a été victime d'un traumatisme crânien. Ses jours sont en danger. 

Reportage Damien Borrelly et Jean-Christophe Solari
Glisse mortelle aux Deux Alpes

Intervenants: Adjudant chef Christophe Batard, adjoint du Commandant Brigade des Deux-Alpes; Françoise Moreau, adjointe au Maire de Venosc


La brigade de gendarmerie des Deux-Alpes et la brigade de recherches de La Mure ont été chargées des constats sur le terrain et ont pu entendre les rescapés. Il ne devrait pas y avoir de poursuites judiciaires. Pour les militaires, il semble que ces jeunes n'avaient pas bu outre mesure. Certains étaient sortis du travail vers 23 heures. 

En fait, le matelas transformé en luge par les saisonniers s'est révélé être un engin mortel dans un secteur particulièrement verglacé. 

Interview sur l'accident de glisse aux Deux-Alpes

Intervenant: Christophe Batard, adjudant-chef - gendarmerie des Deux-Alpes

 

les + lus
les + partagés