A Montluçon, des élèves apprennent la langue des signes pour le baccalauréat

Au lycée Madame de Staël à Montluçon, les élèves peuvent prendre des cours de langage des signes. / © A.Albert-France 3 Auvergne
Au lycée Madame de Staël à Montluçon, les élèves peuvent prendre des cours de langage des signes. / © A.Albert-France 3 Auvergne

Une cinquantaine d'élèves du lycée Madame de Staël à Montluçon apprend à communiquer avec des sourds et des malentendants. En juin prochain, tous passeront comme épreuve le langage des signes au baccalauréat. 

Par D.Cros

Depuis le succès du film "La famille Bélier" en 2014,  l'apprentissage de la langue des signes a pris de l'ampleur. De plus en plus de personnes apprennent cette langue. Elle est d'ailleurs proposée en option au baccalauréat. En France, plus de 1.500 élèves passent cette épreuve chaque année.

Parmi les établissements qui proposent cette option, le lycée Madame de Staël à Montluçon. Cette année, une cinquantaine d'élèves est inscrit aux cours.  

Les élèves sont encadrés par leur professeure Jackie Gramond. Elle enseigne dans cet établissement depuis quatre ans. Avant, elle travaillait avec des sourds et des malentendants. Aujourd'hui, elle apprend à ses élèves à communiquer autrement. La langue des signes ne ressemble à aucune langue classique. Chaque mot possède son propre geste et certaines expressions ont même un seul geste consacré. L’apprentissage est plutôt complexe au début.

Au baccalauréat, l’examen se déroule comme un oral de langue vivante. Après 30 minutes de préparation, les élèves passent un entretien de 20 minutes avec un examinateur sourd ou malentendant.

A Montluçon, des élèves apprennent la langue des signes pour le baccalauréat
Une cinquantaine d'élèves du lycée Madame de Staël à Montluçon apprend à communiquer avec des sourds et des malentendants. En juin prochain, ils passeront comme épreuve le langage des signes au baccalauréat. Intervenants : Lolita Gozard élève, Blandine Belicard élève, Jacki Gramond Professeur en langue des signes et Abdennabi Zaher Proviseur au lycée Mme de Staël. - France 3 Auvergne  - Aurélie Albert, Anne-Claire Huet et Gilles Malfray


Sur le même sujet

Quand le prince George fait, à son insu, la publicité de la lentille du Puy-en-Velay

Près de chez vous

Les + Lus