Loire et Haute-Loire : un robot-peluche dans 11 résidences pour personnes âgées

Onze résidences mutualistes de la Loire et de Haute Loire ont adopté depuis 5 mois "Paro", un robot qui ressemble à un bébé-phoque. Il s'agit en fait d'une peluche interactive qui répond aux sollicitations et aux besoins des personnes âgées, atteintes notamment de la maladie d'Alzheimer.
         

C'est une petite boule de poil blanc qui, spontanément, met en confiance des malades qui ont, pour certains, perdu tout contact avec la réalité. Mais "Paro" n'est pas un jouet, ni une peluche. C'est un robot "thérapeutique" qui doit apaiser les angoisses et permettre de réduire les traitements médicamenteux.

Dans la Loire et la Haute-Loire, une dizaine de résidences mutualistes ont fait l'acquisition de "Paro", ce bébé-phoque bourré de capteurs et de micros pour tester son efficacité auprès des personnes agées souffrant de troubles de la mémoire. C'est le cas à St Paul en Cornillon, dans la Loire.  

Le reportage de Catherine Dol-Damiron  et Loïc Blache : 
durée de la vidéo: 02 min 02
Paro, un robot-peluche dans les résidences pour personnes âgées
Intervenants : 

1) Stephanie -Aide soignante -
2) Sophie - Résidente -
3) Marta Labbe - Psychologue
4) Catherine Granjon - Médecin coordonnateur  
     
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société région auvergne-rhône-alpes politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter