EXCLUSIF Thierry Lepaon dénonce "une campagne partie de l'intérieur"

Travaux de rénovation, primes de départ, démission: le secrétaire général de la CGT, au coeur de la tourmente depuis plusieurs semaines, s'exprime publiquement pour la première fois. Un entretien à découvrir en intégralité sur notre site internet.

  • CM et FB
  • Publié le
Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a répondu ce jeudi aux question de Franck Besnier de France 3 Basse-Normandie.

Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a répondu ce jeudi aux question de Franck Besnier de France 3 Basse-Normandie.

Depuis près de deux mois, le patron de la CGT est au coeur d'une tempête médiatique. "La période que je vis est une période difficile", confesse Thierry Lepaon. Mais le secrétaire général semble bien résolu à défendre son honneur. "Il y a toujours trois mots qui ont guidé mon activité militante, ces trois mots je les garde au plus profond de mon coeur: honnêteté, loyauté, transparence". Pour la première fois, il s'exprime publiquement. Il a accepté de répondre aux questions de Franck Besnier, journaliste de la rédaction de France 3 Basse-Normandie, lors d'un entretien réalisé ce jeudi matin dans son bureau.


"faire mal au secrétaire général et à la CGT elle-même"


Ce bureau est justement au coeur de l'un des scandales qui le touchent. "Le secrétaire général de la CGT n'est pas consulté sur les travaux qui sont faits dans son bureau, c'est l'administration qui règle ces questions-là", se défend-il. Thierry Lepaon dénonce "une campagne partie de l'intérieur (...) ces documents ont été dérobés en interne, ils ont été remis à la presse pour faire mal au secrétaire général de la CGT et sans doute à la CGT elle-même".

Alors que plusieurs fédérations réclament sa démission, Thierry Lepaon affirme qu'il ne sera pas "le rat qui quitte le navire".

Un entretien à découvrir en intégralité ci-dessous

entretien intégral avec Thierry Lepaon




  • Primaire à droite : le Limousin oublié par les candidats ?

    Selon nos confrères du Parisien, le Limousin, et en particulier la Haute-Vienne et la Creuse font partie des départements oubliés par les candidats à la primaire à droite. Nous sommes allé à la rencontre de leurs soutiens.

    Publié aujourd'hui à 18h51
  • François Hollande à Clermont-Ferrand vendredi 30 septembre

    Le Congrés National des CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale) figure sur l'agenda de François Hollande. Un congrés qui a lieu vendredi 30 septembre à Clermont-Ferrand. François Hollande multiplie actuellement les déplacements et les discours. Un rythme de pré-campagne ?

    Mis à jour aujourd'hui à 18h28
  • Primaires : l'écart Juppé-Sarkozy fond

    La tendance se confirme : l'écart entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy se resserre pour la primaire de la droite devant désigner le candidat à l'élection présidentielle de 2017. Le maire de Bordeaux ne devançant plus que de quatre points sur l'ancien chef de l'Etat.

    Mis à jour aujourd'hui à 16h39
les + lus
les + partagés