Saint-Point (71) : Forte mobilisation pour la défense de l'école maternelle menacée de fermeture

Parents d'élèves, élus, habitants, se sont rassemblés dimanche 8 février après-midi, pour défendre les écoles de Saint-Point et de Bourgvilain en Saône-et-Loire. L'école maternelle de Saint-point fait partie des presque 50 classes menacées de fermeture à la rentrée prochaine en Saône-et-Loire. 

  • Par Caroline Jouret
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Bourgogne

© France 3 Bourgogne

Prévenus il y a 10 jours par un courrier de l'éducation nationale, les parents d'élèves, rejoints par les habitants, se sont mobilisés en un temps record pour afficher leur désaccord et se battre pour la survie de l'école. Leur mobilisation est à l'image de leur détermination
© France 3 Bourgogne

© France 3 Bourgogne

L'école maternelle de Saint point accueille 14 élèves dans une classe unique partagée en coin mathématiques, coin français. L'assistante maternelle y a vu passer des générations d'enfants du village.
© France 3 Bourgogne

© France 3 Bourgogne

Fermer la classe de maternelle à Saint-Point revient à condamner à court terme l'école primaire de Bourgvilain, village distant de 2 km seulement, où se trouvent 35 élèves répartis en 2 niveaux : CP/CE1  et CE2/CM1/CM2 . Pour le maire, Philippe Mignot, l'argument d'un nombre insuffisant d'élèves en maternelle ne tient pas.
© France 3 Bourgogne

© France 3 Bourgogne

Les parents d'élèves et habitants ne comptent pas baisser les bras. L'éducation nationale n'a pas indiqué avec quels villages les écoles de Saint-Point et Bourgvilain pourraient être regroupées. Une réunion aura lieu en ce sens à la fin du mois

Reportage : Fanny Borius et Gabriel Talon
Montage : Chantal Gavignet
Avec
Bastien Wolff - Parent d'élèves
Philippe Mignot - Maire (UDI) de Saint-Point
Brigitte Ramage - Assistante maternelle
Carte scolaire - mobilisation Saint Point (71)

L'école maternelle fait partie des presque 50 classes menacés de fermeture à la rentrée prochaine en Saône-et-Loire. Prévenus par un courrier de l'éducation nationale,les parents d'élèves se sont mobiliés en un temps record pour afficher leur désaccord et se battre pour la survie de l'école.  -  France 3 Bourgogne  - 



  • Lyon: ouverture d'une deuxième école de la 2ème chance

    L'établissement s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification. Une antenne inauguré ce mercredi 28 septembre par Anne-Sophie Condemine, adjointe au maire déléguée à l’emploi, l’insertion et l’égalité des chances.

    Mis à jour le 28/09/2016
  • Le lycée maritime de Cherbourg au sommet de la vague

    Menacé de fermture il y a 5 ans, le lycée maritime et aquacole de Cherbourg a effectué sa rentrée 2016 avec un record en terme d'élèves. Il développe des partenariats inédits en surfant sur la vague des énergies marines renouvelables.

    Publié le 28/09/2016
  • Le plateau de Saclay, pôle d'excellence scientifique

    Le projet Paris-Saclay vise à regrouper les organismes de recherche, les grandes écoles, universités afin de créer un pôle d'excellence scientifique et technique de dimension internationale, comparable à la Silicon Valley. Petit à petit, les grandes écoles s'installent sur le plateau.

    Mis à jour le 28/09/2016
les + lus
les + partagés