Saint-Brieuc : près de 10 000 euros pour un trésor de l'Antiquité

Salle des ventes à Saint-Brieuc : des pièces de monnaie anciennes se cherchent des acheteurs / © S. Salliou - France 3 Bretagne
Salle des ventes à Saint-Brieuc : des pièces de monnaie anciennes se cherchent des acheteurs / © S. Salliou - France 3 Bretagne

Elles étaient vendues aux enchères ce mardi 11 juillet 2017 à la salle des ventes de Saint-Brieuc. Ces pièces datant de l'Antiquité, véritable trésor, ont été déterrées il y a cinq ans par un Breton de 78 ans dans un champ à Plouagat (22). Les 55 lots ont été vendus près de 10 000 euros.

Par Krystell Veillard


Les 1000 pièces de monnaies romaines ont toutes trouvé preneur, à des prix raisonnables pour ce type de vente. L'ensemble des 55 lots a été vendu un peu plus de 10 000 euros. Des pièces excessivement rares datant des règnes des empereurs Gallien (253-268), de Claude II (268-270), ou encore de Victorin (269-271) et de Marius (268-269).

Des pièces romaines découvertes dans un champ


C'est ce qu'on appelle un trésor. Un trésor qui a attiré collectionneurs, amateurs d'histoire, tous conscients du côté exceptionnel de cette vente. Ces pièces romaines datant du 3ème siècle étaient vendues aux enchères ce mardi 11 juillet 2017 à Saint Brieuc. C'est un particulier, un chasseur de trésor, Michel, qui les avait découvertes dans un champ à Plouagat dans les Côtes d'Armor, il y a cinq ans, grâce à un détecteur de métaux. Il était au premier rang dans la salle des ventes, et lui qui a participé à plusieurs fouilles auprès d'archéologues, n'est pas prêt d'oublier cette dernière découverte un beau jour d'avril 2012.

Des lots de pièces de monnaie anciennes vendues aux enchères à Saint-Brieuc / © S. Salliou - France 3 Bretagne
Des lots de pièces de monnaie anciennes vendues aux enchères à Saint-Brieuc / © S. Salliou - France 3 Bretagne

 

Sauvetage ou pillage


Certains ont accusé Michel, de pillage, une plainte a même été déposée ce lundi. Lui parle au contraire, de sauvetage. Ces pièces ont déjà été abimées par les engins agricoles. Finalement, le trésor a été partagé en trois, une part pour l'Etat, une part pour le propriétaire du champ, elle était elle aussi vendue aux enchères et une part pour le découvreur.
Désormais, ces pièces de monnaie romaines sont éparpillées chez des collectionneurs, un lot a été cédé au musée de Saint-Brieuc par un acheteur.
 

Le reportage à Saint-Brieuc de Sylvaine Salliou et Thierry Bouilly

St-Brieuc : vente aux enchères trésor
Le reportage à Saint-Brieuc de Sylvaine Salliou et Thierry Bouilly - Interviews : Hervé Le Loch, collectionneur - Michel, découvreur du trésor de Plouagat - Jean-Michel Juillan, commissaire priseur


 

Sur le même sujet

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus