Le Havre : les armateurs dans la tempête de la crise du transport des conteneurs

Avec trop de bateaux, et trop de porte-conteneurs géants, l'offre dépasse aujourd'hui la demande et les prix du transport maritime s'effondrent

  • Par Richard Plumet
  • Publié le , mis à jour le
VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine de Danilo Commodi et Olivier Badin

"Une véritable guerre des prix"

Des porte-conteneurs de plus en plus grands et des navires de plus en plus nombreux : voilà les deux premières explications à la crise que subissent actuellement les armateurs et les responsables du port du Havre, confrontés à une chute des "taux de fret", c'est-à-dire du tarif du transport maritime.

Un tarif qui n'est plus réglementé depuis 2008 et qui est établi en fonction de différents paramètres tels que le coût des assurances, de l'équipage, du carburant, des taxes portuaires et, plus globalement, de l'ensemble des frais de fonctionnement.

"La crise des conteneurs"

Il y a 10 ans, Port 2000 était inauguré. Un investissement de plus d'un milliard d'euros indispensable pour que le port du Havre reste compétitif dans le commerce maritime mondial, dominé par les échanges par containers.

Port 2000 est aujourd'hui l'un des rares ports européens à pouvoir recevoir les plus grands porte-containers du monde, qui n'ont pas arrêté de battre des records de capacité.
Mais aujourd'hui, cette course au gigantisme a des effets pervers.

Il y a tellement de grands bateaux que l'offre de transport a dépassé la demande.
Et les taux de fret se sont effondrés ces derniers mois…
Danilo Commodi

les + lus
les + partagés