Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Police et gendarmerie de Seine-Maritime démantèlent un réseau spécialisé dans les cambriolages et le proxénétisme

Une enquête conjointe des services de police et de gendarmerie a permis l'arrestation de 21 personnes dans l'agglomération de Rouen

Par Richard Plumet

Plus de trois mois d'enquête

C'est un contrôle d'identité, en novembre 2016, qui a permis aux policiers de la brigade de répression du proxénétisme de la Sûreté Urbaine  de s'intéresser à un jeune Roumain âgé de 28 ans demeurant à Rouen. Suspecté de collecter l'argent issu de l'activité de prostituées, il a fait l'objet d'une enquête minutieuse. 

Une bande organisée

Ecoutes téléphoniques, surveillance  et filatures ont rapidement confirmé que cet individu se livrait au proxénétisme. Mais les enquêteurs vont découvrir qu'il n'agissait pas seul, mais au sein d'un groupe constitué d'autres Roumains formant un "réseau de grande ampleur".

Autre découverte : les proxénètes avaient une autre activité. Car une fois les filles déposées sur le trottoir, ils partaient cambrioler des maisons dans des communes situées autour, et dans les environs de Rouen.
© France 3
© France 3

Policiers et gendarmes

Certaines de ces communes étant situées en milieu rural, dans un secteur contrôlé par la gendarmerie, les autorités judiciaires ont ordonné (dans le cadre de l'ouverture d'une information judiciaire) qu'une enquête conjointe soit menée par les policiers de la Sûreté Départementale de Seine-Maritime et les gendarmes du GELAC de Rouen, le Groupe d'Enquête et de Lutte Anti Cambriolage.

Ce travail en commun a porté ses fruits. Les agissements et mouvements des suspects ont été reliés à une centaine de cambriolages. Côté proxénétisme, le "chiffre d'affaires" annuel a été évalué à 200.000 euros.

L'enquête a également permis de déterminer que, par "mandats cash", de fortes sommes d'argent étaient envoyées chaque jour en Roumanie...
© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie
© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie


Arrestations et perquisitions

Un fois tous ces éléments réunis, c'est mardi dernier (7 mars 2017) qu'une vaste opération d'arrestations a été organisée. Plus de 120 policiers et gendarmes sont intervenus aux domiciles (dont de nombreux squats insalubres) des suspects à Rouen, Sotteville-lès-Rouen, Darnétal et Saint-Etienne du Rouvray.

C'est ainsi que 21 personnes ont été interpellées (toutes Roumaines ou originaires de Roumanie et âgées de 20 à 52 ans) puis placées en garde à vue.

Lors des perquisitions, de nombreux objets provenant des cambriolages ont été retrouvés par les policiers et les gendarmes. 

Ce jeudi matin (9 mars 2017) l'enquête se poursuivaient et les présumés cambrioleurs et proxénètes étaient toujours interrogés…
© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie
© France 3
© France 3
L'entrée de l'Hôtel de police de Rouen (Seine-Maritime). / © France 3 normandie
L'entrée de l'Hôtel de police de Rouen (Seine-Maritime). / © France 3 normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Biographie politique Edouard Philippe

Près de chez vous

Les + Lus