Après le gel, les vignobles affrontent la grêle

© F3A
© F3A

D'importantes averses de pluie et des rafales de grêles ont eu lieu en Gironde dimanche 27 août. La grêle a pu atteindre en quelques minutes la taille de grosses billes. 

Par Anne-Flore Roulette

Dimanche 27 août, le ciel s'est couvert vers 16 heures. Des averses et des rafales de grêles sont tombées drues en Gironde. 


Sur la commune de Rions près de la Garonne, des habitants ont noté que la grêle est devenue rapidement assez importante. En à peine une demi-heure d'averses, les précipitations étaient de la taille de grosse billes ou de petite balle. Elles ont atteint de 3 ou 4 centimètres de diamètre par endroit.  

© D.R.
© D.R.


Bien que le phénomène ait été très localisé et d'une courte durée, la mauvaise météo a surpris les Girondins. Aucune intervention des pompiers n'est à notifier suite aux intempéries.

Les vignes en revanche ont été touchées. En Charente, en juillet dernier, les cultures n'avaient pas été épargnées lors d'un épisode de grêle.


Les endroits les plus marqués sont du côté de Podensac dans les Graves où la grosse averse de grêle a touché les vignes. Les baies de raisins ont été lourdement abimées par endroits. 

Au château de Chantegrive, par exemple, les cultures ont une nouvelle fois été victimes de la météo. Pour la propriétaire, Marie-Hélène Lévêque, l'averse de grêle rend les vendanges encore plus compliquées. Les lieux avaient déjà été touchés par le gel en avril à près de 70 %.


Vingt minutes c'est long quand il grêle. Et ça fait vraiment beaucoup de dégâts...!
 


► Pour voir ou revoir le reportage complet au château de Chantegrive : 

Après le gel, les vignobles affrontent la grêle



Sur le même sujet

Atelier montage aux escales documentaires

Près de chez vous

Les + Lus