Le covoiturage domicile-travail, la solution anti-bouchons ?

En plein épisode de pollution, il est temps de réfléchir aux modes de déplacements alternatif. 7% des transports de l'agglomération toulousaine se font en covoiturage. Avec le développement des sites internet, le covoiturage a un bel avenir devant lui.

Par Delphine Gerard

2, 3 millions de déplacements en voiture ont lieu chaque jour sur l'agglomération toulousaine... Un tel chiffre explique en partie les bouchons et les pics de pollution. Certains automobilistes en ont pris conscience et se mettent au covoiturage.
Avec en moyenne, 1,34 personne par voiture, il reste pourtant de la route à faire...


7% des transports sur l’agglo le sont en covoiturage


Marie-Reine Hajek fait partie de ces nouvelles adeptes. Depuis quelques semaines, elle a changé ses habitudes. En commençant son trajet domicile travail à pied, seulement deux fois par semaine. Grâce au site internet de covoiturage Tisséo, Monica-Reine a pris contact avec Pierre qui travaille comme elle à Airbus Group.
Sa démarche vient d'une remarque : celle que la plupart des voitures ne possèdent qu'un conducteur. En effet, selon une étude , chaque transport en voiture se fait avec en moyenne 1,34 personne à bord.
En covoiturage, son trajet lui prend 40 minutes au lieu de 30 avec sa voiture personnelle. Mais le trajet passe bien plus vite. En discutant avec son collègue, ils partagent des informations des bons plans. Bref, une manière aussi de recréer du lien social.

Les entreprises jouent le jeu

Sur le site d'Airbus, on dénombre 35 000 entrées quotidiennes, dont une bonne partie en voiture. Pour encourager ses salariés à se tourner vers les modes de transports alternatifs, Airbus a mis en place 30 navettes gratuites pour relier ses 5 sites, avec une vingtaine de lignes inter et intra-sites. 
A Liebherr Aerospace, on cherche aussi à inciter les salariés à covoiturer. Une trentaine de places spéciales covoiturage ont été aménagées, juste en face des portails d'entrée. L'entreprise y ajoute une prime annuelle pour ceux qui choisiraient ce mode de transports. 
De quoi séduire les salariés :  l'entreprise a doublé le nombre de ses covoitureurs en 3 ans. Et elle y trouve ses avantages...
Selon Christine Stephan, référente co-voiturage pour le plan de déplacement entreprise de Liebherr Aerospace, "cela permet de limiter le nombre de places utilisées sur les parkings et de permettre un meilleur accès à tous", et encore une fois, de favoriser la cohésion entre employés. D'autant que l'arrivée des plans de déplacements entreprise, certaines obligations vont inciter les entreprises à planifier leur mobilité. 

Convention avec Tisséo

60 entreprises sont en convention avec le site de covoiturage Tisséo. Chacune paie 1 euro par salarié inscrit. En échange, elle bénéficie d'un accès à la plateforme et surtout, de la communication associée.
En quelques clics, les salariés peuvent trouver sur ce site leur covoitureurs. Aujourd'hui, on compte 5500 inscrits, un chiffre en constante hausse. En parrallèle, d'autres sites avec différents fonctionnements existent comme Coovia ou encore RézoPouce.

Et il parait que l'essayer, c'est l'adopter. 8 covoitureurs sur 10 s'estiment satisfait de ce mode de déplacement.

Le reportage de Delphine Gérard et Eric Foissac 
Le covoiturage domicile-travail, la solution anti-bouchons ?
En plein épisode de pollution, il est temps de réfléchir aux modes de déplacements alternatif. 7% des transports de l'agglomération toulousaine se font en covoiturage. Avec le développement des sites internet, le covoiturage a un bel avenir devant lui. - France 3 Occitanie


A lire aussi

Sur le même sujet

Toulouse : portrait d'un chef antillais

Près de chez vous

Les + Lus