Paris: des agents armés en bas des HLM

La préfecture de police de Paris vient de donner son aval pour que les agents du Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance (GPIS) puissent être armés. Dès le 12 juillet, les premiers surveillants seront munis d'une arme de sixième catégorie.

  • Pôle Internet
  • Publié le , mis à jour le
Des agents armés en bas des HLM. C'est ce que les Parisiens pourront voir dès vendredi au pied de certains immeubles de la capitale.

En effet, d'après un communiqué de la Ville qui se félicite de cette annonce, " la Préfecture de Police de Paris a délivré cette semaine les 70 premiers arrêtés d'autorisation de port d’armes de sixième catégorie au bénéfice des agents du Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance (GPIS)".

A partir du vendredi 12 juillet 2013, les agents du GPIS ayant reçu leur formation et passé avec succès l’examen d'aptitude seront équipés de bâtons et d’aérosols de défense et pourront en faire usage en cas de nécessité et dans le respect strict de la loi", ajoute la mairie de Paris. 

La municipalité précise en outre que cette évolution de la réglementation, que la Ville de Paris appelle de ses vœux depuis de nombreuses années, va permettre d’améliorer l'efficacité opérationnelle du GPIS pour assurer toujours plus de tranquillité aux habitants du parc social parisien tout en garantissant à ses agents une meilleure protection.
  • Nièvre : 180 élèves ont été évacués pour une valise vide et un sac poubelle

    Une valise et un sac en plastique suspects ont été découverts devant une école primaire à Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre, mardi 27 septembre 2016. Le service de déminage de Versailles s'est rendu sur les lieux. Mais, la valise était vide et le sac poubelle rempli d'ordures.

    Mis à jour aujourd'hui à 14h40
  • Des parents d'élèves contestent le nouvel accès à l'école

    Au groupe scolaire St Hélène à Nice, les parents d'élèves sont en colère. Ils contestent une décision municipale de supprimer pour des raisons de sécurité une des deux entrées de l'école. Une suppression qui paradoxalement selon eux posent d'autres problèmes de sécurité aux abords de l'école.

    Publié le 26/09/2016
  • Les pompiers veulent recruter plus de femmes

    Les pompiers veulent féminiser davantage la profession. Une campagne nationale de recrutement est lancée. En Corse, elles sont déjà très présentes dans la surveillance des plages, les services de santé et de secours médical.

    Mis à jour le 26/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

24 heures sur la Seine : interview de Sandrine Berjot, commandant de la brigade fluviale

A quoi ressemble une journée banale sur la Seine ? A la brigade fluviale, on vit avec le fleuve depuis plus d’un siècle. Son fief est d’ailleurs installé sur l’eau, quai Saint Bernard, au pied du jardin des Plantes, juste en face de l’entrée du port de l’Arsenal. La centaine d’hommes et de femmes qui travaille ici doit avoir le pied marin : il faut le savoir, les locaux tanguent plus ou moins en fonction du temps.

les + lus
les + partagés