Drame de Clichy : Muhittin Altun, une vie brisée

Laurence Barbry, une des journalistes, qui à suivi pour France 3 Ile de France le procès de Clichy-sous-Bois a rencontré l'unique rescapé de ce drame, Muhittin Altun. / © LB
Laurence Barbry, une des journalistes, qui à suivi pour France 3 Ile de France le procès de Clichy-sous-Bois a rencontré l'unique rescapé de ce drame, Muhittin Altun. / © LB

Entretien exclusif accordé à France 3 Ile-de-France de Muhittin Altun, l'unique rescapé du drame de Clichy-sous-Bois où deux de ses amis, Bouna Traoré (15 ans) et Zyed Benna (17 ans) sont morts électrocutés le 27 octobre 2005 dans un transformateur EDF alors qu'ils tentaient d'échapper à la police.

Par Laurence Barbry

Le 27 Octobre 2005, Muhittin Altun alors âgé de 17 ans était en compagnie De Zyed Benna et Bouna Traoré lorsqu’ils sont morts, électrocutés. Alors qu’ils quittaient une partie de foot un peu plus tôt, les adolescents avaient été pris en chasse par des policiers, alertés pour une tentative de cambriolage dans la commune voisine de Livry-Gargan. Tous trois s’étaient alors réfugiés dans le transformateur EDF de Clichy sous bois, Zyed et Bouna meurent électrocutés, Muhittin est grièvement blessé.

Unique rescapé, le jeune homme âgé de 27 ans aujourd’hui reste à jamais traumatisé


Hanté par des souvenirs violents, les images terrifiantes des corps de ses 2 copains, sa culpabilité d’avoir survécu au drame, Muhittin a hésité jusqu’au bout à assister au procès des 2 policiers poursuivis pour non assistance à personne en danger. Partagé entre le besoin de comprendre et la peur de souffrir davantage ou d’être atteint dans son intégrité, il a affronté ce procès comme il a pu. Sur la défensive parfois, en pleurs à d’autres moments, il ne s’était pas exprimé face aux journalistes depuis 2006. Il a accepté de nous accorder un entretien exceptionnel.

Laurence Barbry et Muhittin Altun. / © LB
Que pensez-vous du procès qui vient de se tenir ?
Je ne pensais pas que cela allait se passer comme ca. Si les choses étaient aussi simples que ça, pourquoi attendre 10 ans ? Pourtant les trafics radio étaient clairs, ils démontraient que les policiers savaient que nous étions rentrés sur le site EDF. Ils nous avaient encerclés, nous bloquaient la seule issue.

Etes-vous déçu des dénégations des policiers ?
Oui. Ce sont des professionnels. Ils connaissaient leur métier. Nous, nous étions des adolescents. Ils savaient très bien qu’une centrale EDF représentait un danger.
Le policier nous avait vus entrer sur le site, il était conscient du danger encouru.

Ce procès va-t-il changer quelque chose dans votre vie ?
Bien sûr. Le fait que ce procès ait eu lieu signifie déjà que la justice demande des comptes aux deux policiers.  Mais ce n’est pas la fin pour autant.

Que faudrait-il pour tourner la page ?
J’aimerais qu’ils soient condamnés.

Vous aviez 17 ans en 2005. Quel adulte êtes-vous devenu après ces 10 dernières années ?
J’ai mes cicatrices, à l’extérieur mais à l’intérieur aussi. Je ne peux pas me projeter. Impossible. J’ignore si un jour, je pourrai être quelqu’un d’autre.

Muhittin Altun a quitté Clichy-sous-Bois mais il vit toujours en région parisienne. Le jeune homme alterne les petits boulots « parce que c’est nécessaire, il faut continuer à vivre » mais jamais bien longtemps, vite rattrapé par les fantômes du 27 octobre 20005. Il a deux petits frères qu’il connaît peu. Il n’est jamais parvenu à leur dire ce qui lui était arrivé. Depuis 10 ans, il porte continuellement des manches longues pour cacher ses cicatrices. Son seul passe temps : les séries policières car dit-il, les coupables sont toujours punis.

>> Ecoutez un extrait de l'interview de Muhittin Altun (ci-dessous)

>> Le procès des deux policiers s'est déroulé toute la semaine devant le tribunal correctionnel de Rennes. Pendant cinq jours deux policiers ont comparu pour non-assistance à personne en danger après le drame de Clichy-sous-Bois qui a coûté la vie aux adolescents Zyed et Bouna en 2005. Le tribunal rendra sa décision le 18 mai à 14h00.

Sur le même sujet

Près du Bourget, un monde mérovingien découvert dans des fouilles archéologiques

Près de chez vous

Les + Lus