Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Une seconde de plus pour fêter la nouvelle année

© G. Courtois
© G. Courtois

Une seconde intercalaire va être rajoutée au temps universel pour que nos horloges restent calées sur la rotation de la Terre. La première journée de 2017,  durera officiellement 24 heures + une seconde.

Par France 3 Ile de France

A 1 heure du matin les horloges afficheront « 00:59:60 » Une seconde de plus pour faire la fête le soir du réveillon, c’est pas mal mais il doit avoir une raison scientifique... Nous sommes allés poser la question aux astronomes de l’Observatoire de Paris.

Par cette seconde intercalaire ou additionnelle, l'Homme entend réconcilier deux échelles de temps, celle du Temps Universel (TU) basé sur la rotation de la Terre et sa position par rapport aux astres et celle du Temps Atomique International (TAI), défini depuis 1971 à partir du parc mondial d'horloges atomiques. ►Les explications de Christian Bizouard astronome français et directeur de recherche au SYRTE de l'Observatoire de Paris. C'est son service qui est chargé de décider au niveau international de la date de l'ajout de ces secondes intercalaires.

Christian Bizouard de l'Observatoire de Paris

Le temps de rotation de la terre n'est pas constant


Sur le très long terme, la planète bleue a tendance à ralentir, en raison de l'attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil, responsable des marées. Elle est aussi sensible à divers aléas liés aux mouvements atmosphériques, aux variations des calottes glaciaires, aux séismes...

Le temps de rotation de la terre n'est pas constant

Une seconde atomique trop courte ...


La seconde intercalaire résulte essentiellement du fait que la seconde de temps atomique a été choisie trop courte par rapport à la seconde de la rotation de la terre de notre époque.

Une seconde atomique trop courte ...

Et cela pourrait bien générer du remous sur la Toile


Le dernier ajout d'une seconde intercalaire le 30 juin 2015 avait provoqué un problème de synchronisation sur le web, notamment pour des serveurs ou des sites marchands. Le géant américain de l'internet Google, qui a eu des soucis par le passé à cause de cette seconde additionnelle, a pris des dispositions pour que cela ne se reproduise pas cette année. Google va modifier ses serveurs NTP pour faire tourner les horloges plus lentement (-0.0014 %) pendant 10 heures avant la seconde intercalaire et 10 heures après. Grâce à cette technique, les systèmes ne risquent pas un gros "bug".

27 secondes ajoutées depuis 1976


La procédure qui consiste à ajouter une seconde supplémentaire pour raccorder les deux échelles de temps, celle de la nature et celle de la technologie, suscite des critiques et ses heures sont peut-être comptées. Faut-il supprimer la seconde intercalaire ?

Faut-il supprimer la seconde intercalaire ?

L'exercice de la seconde intercalaire n'est pas du goût de tout le monde et certains pays (Etats-Unis, France...) souhaiteraient le supprimer, le jugeant inutilement compliqué, pour ne plus se fier qu'aux horloges atomiques alors que d'autres (Grande-Bretagne notamment) plaident pour son maintien. Pour l'instant aucun consensus international n'a été atteint, un statu quo a prévalu, le système sera maintenu tel quel jusqu'au années 2023.


Sur le même sujet

Macron - La journée de l'investiture

Près de chez vous

Les + Lus