Le centre d'hébergement des sans-abris du Bois de Boulogne : le projet qui irrite le 16ème arrondissement

Un centre d'hébergement pour sans-abris et migrants en lisière du bois de Boulogne ? Une perspective qui affole le 16ème arrondissement, plus de 40.000 riverains ayant signé une pétition contre un "nouveau Sangatte", avant une réunion publique ce lundi qui s'annonce houleuse.

  • France 3 Paris Île-de-France
  • Publié le , mis à jour le
© F3

© F3

Le 16ème arrondissement, ses immeubles cossus, son bois verdoyant et entre les deux... Son centre d'hébergement : six bâtiments modulaires installés sur une allée qui sera fermée à la circulation. Un projet porté par la mairie de la capitale, qui devrait permettre à 200 personnes d'être logées d'ici cet été pour trois ans mais qui fait tousser une partie de leurs futurs voisins.

Claude Goasgen ,le maire LR de l'arrondissement, affirme si le centre d'hébergement se fait, ce sera un nouveau "Sangatte", en référence au centre de la Croix-Rouge qui avait rassemblé jusqu'à 800 migrants à Calais, avant d'être fermé en novembre 2002. La pétition lancée par l'édile, a réuni selon lui 40.000 signatures, sur les quelque 190.000 habitants que compte l'arrondissement.

Du coté de la mairie de Paris Dominique Versini, adjointe à la maire PS de Paris en charge de la Solidarité et de la lutte contre l'exclusion, en appelle à la solidarité de cet arrondissement, l'un des plus cossus de la capitale : "Sur les 9.700 places en hébergement d'urgence à Paris, il n'y en a que huit dans le 16ème", rappelle l'adjointe. "Il est normal que l'ensemble des arrondissements prennent leur part" explique l'adjointe au maire.

VOIR le reportage de Bruno Lopez
Un centre d'hébergement pour sans-abri et migrants en lisière du bois de Boulogne?


L'actu de votre région en vidéo

Black M, Disiz... Un grand concert de solidarité au profit de la fondation Abbé-Pierre

La fondation Abbé-Pierre organise lundi soir une grande soirée de solidarité à La Cigale. Pour sa troisième édition, la fondation propose toujours des places à petit prix, et une belle affiche : Black M, Vitaa, Disiz, Youssoupha... Au profit de la lutte contre le mal-logement.

les + lus
les + partagés