La Courneuve : une collaboratrice du maire suspendue pour des propos relativisant le terrorisme

Une collaboratrice du maire PCF de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, a été suspendue après avoir posté un message qualifiant l'auteur de l'attaque de Marseille de "martyr".

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

"Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation Bla Bla Bla...", avait écrit Sonya Nour, fonctionnaire territoriale à La Courneuve, dans un tweet, au lendemain de l'attaque au couteau qui a fait deux victimes à Marseille, devant la gare Saint-Charles.

La collaboratrice du maire suspendue

"Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours on l'entend moins votre grande gueule", écrit cette collaboratrice du maire PCF. Suite à ce message, Sonya Nour a été suspendue de ses fonctions.

Ces propos qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d'une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation

Le maire Gilles Poux a déclaré dans un communiqué que ces propos "qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d'une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation".
Sonya Nour a affirmé sur sa page Facebook avoir voulu dénoncer la différence de traitement entre les violences contre les femmes et les actes de terrorisme : "En France, nous avons l'équivalent d'un Bataclan chaque année pour les femmes."

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Biennale d'art contemporain à Montrouge

Près de chez vous

Les + Lus