Vendée Globe 2016 : une page Facebook pour aider Jean Le Cam à trouver un sponsor

Capture d'écran de la page Facebook de soutien au navigateur Jean Le Cam. / © DR
Capture d'écran de la page Facebook de soutien au navigateur Jean Le Cam. / © DR

Récemment intertiewé sur notre chaîne, Jean Le Cam expliquait avoir du mal à boucler son budget pour le Vendée Globe 2016. Une page Facebook de soutien vient d'ouvrir pour l'aider à trouver un sponsor.

Par Valentin Gaborieau

C'est un nouvel élan de solidarité qui vient d'apparaître sur la Toile. Sur Facebook, la page "Soutien à Jean Le Cam" a été ouverte pour aider le skipper à trouver un sponsor pour sa 4ème participation au Vendée Globe et sans doute son dernier. Elle comptabilise déjà plus de 1500 fans.

>> L'interview de Jean Le Cam, le 7 mars 2016

Jean Le Cam invité du 19/20 de France 3 Pays de la Loire
Le skipper Jean Le Cam était ce soir l'invité du 19/20 de France 3 Pays de la Loire.


A la recherche de 1,8 millions d'euros début mars, l'objectif de voir le skipper de 56 ans, déjà titré à plusieurs reprises dans diverses courses, au départ du 8ème Vendée Globe semblait inatteignable. En donnant plus de visibilité à sa recherche de fonds, la donne pourrait alors changer.

Il sera difficile d'imaginer le départ de la prochaine édition du Vendée Globe sans ce prestigieux skipper.Pour aider...

Posté par Soutien à Jean Le cam sur mardi 15 mars 2016



Touché par cet élan de solidarité et de sympathie sur ce réseau social, le navigateur vient de remercier ses soutiens à travers une courte vidéo.

Vous êtes tous formidable !

Merci !#unsponsorpourjeanlecam #vdg2016 #vg2016

Posté par Soutien à Jean Le cam sur mercredi 16 mars 2016



Jean Le Cam n'en est pas à sa première difficulté d'avant course. Sur le site officiel du Vendée Globe, le "roi Jean" déclarait qu'il avait eu du mal à boucler son budget lors de l'édition 2012-2013. 

Pour la dernière édition j’ai bouclé mon budget très tardivement. C’était au mois de février, avec un IMOCA loué qu’il fallait aller chercher en Espagne."


Quant à la question d'aider directement financièrement le skipper, l'administrateur de la page annonce que "c'est en réflexion".

Sur le même sujet

Fine, égérie de l'édition 2017 du Salon de l'agriculture

Actualités locales

Les + Lus