Le Rétro Zap du 27 février

© FTR
© FTR

Chaque jour, France 3 Toutes régions vous propose d'embarquer dans sa machine à remonter le temps.
Événements internationaux ou simples anecdotes, revivez grâce aux archives de l'INA, quelques uns des faits qui ont marqué l'Histoire ... La petite comme la grande !"

Par Marie Chatillon

Au sommaire de notre Rétro Zap du 27 février 2015

La modernisation des techniques agricoles en 1959 avec les chercheurs du CNRS et de l'INRA qui s'intéressent à la culture hors sol (culture hydroponique) - La visite du général de Gaulle au salon de l'agriculture en 1968 - Et la situation inattendue d'un paysan d’Oyonnax : installé en pleine nature il y a une trentaine d’année, sa ferme se retrouve en 1973, entourée par les immeubles d'une ZUP

Images tirées des archives télévisuelles de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel)
 
Rétro Zap du 27 février 2015
 

15 juillet 1959 : L'agriculture du futur

Les chercheurs du CNRS de Gif-sur-Yvette et les agronomes de l’INRA à Versailles travaillent sur un nouveau procédé de culture : la culture hors sol (culture hydroponique). Ils mettent au point des solutions nutritives pour permettre la pousse de plants sans aucun apport de terre. On découvre dans leurs laboratoires, des ananas et des bananiers cultivés selon cette méthode. Une première application à grande échelle a été réalisée à la roseraie d'Antibes. Dans ce cas, les rosiers sont enracinés dans du sable. Celui-ci ne joue qu'un rôle de support matériel, les éléments nutritionnels étant apportés par un système de canalisations.

7 mars 1968 : De Gaulle au salon de l’agriculture

Ce 7 mars 1968 est marqué par la venue du général de Gaulle au Salon de l’agriculture. Après avoir été accueilli par le ministre de l’agriculture, M. Edgar Faure, le préfet de Paris, M. Maurice Doublet et M. Maurice Grimaud, préfet de police, le chef de l’Etat arpente les allées du salon guidé par son président M. Sarragon. La thématique de cette année étant consacrée au cadre de vie des populations rurales, on y découvre le futur visage de nos campagnes, avec notamment une maquette d'habitation qui a particulièrement attiré l'attention du général de Gaulle.

2 mars 1973 : Les derniers fermiers d’Oyonnax

Situation inattendue que celle de Monsieur Favre. Agriculteur, il s’est installé dans les années quarante, sur les terres d’Oyonnax, en pleine nature. Trente ans plus tard, la ville est devenue la capitale de l’industrie plastique. La démographie a nettement changée. L’exploitation agricole de Monsieur Favre se retrouve à présent encerclée par les immeubles de la ZUP voisine.

Sur le même sujet