15 panneaux publicitaires de Bourgoin-Jallieu déclarés illégaux

© AFP
© AFP

C'est un long feuilleton qui vient de s'achever devant le Tribunal administratif de Grenoble. L'Association Porte de l'Isère Environnement vient d'obtenir l'enlèvement de 15 panneaux publicitaires à Bourgoin-Jallieu. L'ancienne municipalité s'y était refusée.  

Par France 3 Alpes

Le Tribunal administratif de Grenoble a donc confirmé l'illégalité et l'obligation pour la Mairie de faire enlever "quinze dispositifs de publicité ou pré-enseignes qui ne respectent pas le Règlement Local de la Publicité (RLP)", apprend-on dans un communiqué de l'Association Porte de l'Isère Environnement

Pour ses membres, "la multiplication des panneaux, dont beaucoup sont non conformes aux réglementations, contribue à un enlaidissement de la commune, transformant des espaces verts en champ de publicité, et donnant aux entrées de ville un image de ZAC commerciale de banlieue sans âme."

L'objectif 'affiché' de l'APIE est de "contribuer à l'amélioration de l'environnement et de l'esthétique du territoire, et de diminuer l'incitation au consumérisme par l'agression publicitaire."

Reportage Marion Feutry et Yves-Marie Glo
15 panneaux publicitaires en sursis
Intervenant : Christopher Thornton, membre de l'Association Porte de l'Isère Environnement

La municipalité précédente avait refusé d'enlever ces 15 panneaux signalés par l'association. Cette fois, les élus vont devoir regarder d'un peu plus près les affichages dans la ville. Conformément au Règlement Local de Publicité, il lui faut faire respecter plusieurs points, notamment une distance minimale entre chaque panneau et une hauteur maximale. 

L'APIE a déjà fait enlever plusieurs autres panneaux sur d'autres communes du Nord Isère, récemment sur Domarin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus